#Football – U17 Nat / L.Gardelle (Montauban) « Les joueurs sont excités »

Après une saison exceptionnelle malgré un final prématuré, les U17 Montalbanais, emmenés par leur coach Lionel Gardelle vont cette saison se frotter au championnat U17 Nationaux. C’est un parcours Historique qui s’ouvre à eux dorénavant…

U16-1-1200x777
Les jeunes Montalbanais ont eu une ambition payante ! – Crédit FCMTG

On va évoquer la montée et se remémorer la super saison que vous venez de jouer. Qu’est-ce qui vous a permis d’atteindre de tels résultats ?

L’un des facteurs importants a été le projet des joueurs. Nous savions qu’il y avait une opportunité et nous étions partis avec un objectif de maintien à la base. Assez rapidement, après deux-trois mois de compétition, lors d’un échange avec les joueurs, quelques uns m’ont dit « nous on veut monter en Nationaux. » Je leur ai dis écoutez les garçons pas de soucis, je vais tâcher de vous accompagner au mieux dans ce projet, par contre il faudra de l’investissement et de la rigueur. C’est parti de là. Nous avons eu une très bonne phase qui nous a permis de prendre la seconde place. Malgré une défaite à Rodez lors du dernier match et une quatrième place, nous étions la première équipe au classement à pouvoir monter.

Quand les joueurs ont évoqué cette ambition, était-elle réaliste à vos yeux ?

Nous avions une génération qui permet de pourquoi pas y aller. L’année dernière, le championnat était assez ouvert. Il faut aussi être honnête, comme il y avait des équipes qui elles ne pouvaient pas monter parce qu’elles étaient déjà présentes en Nationaux, nous savions qu’il y avait une opportunité. Nous visions la seconde place car Balma s’est très rapidement détaché. C’était faisable car nous avions un début de saison avec un calendrier très compliqué. Sur les cinq premiers matchs, nous avions trois déplacements et nous jouions trois équipes de réserve de Nationaux, dont nos deux matchs à domicile. Au regard du calendrier, au début je me suis dis que c’était difficile et que potentiellement nous pouvions nous retrouver avec zéro point. Au final nous avions six points avec un calendrier qui semblait plus abordable. Ce qui a été le cas avec des séries de victoires et de bonnes prestations. Nos premières défaites n’étaient que d’un but d’écart généralement. Par exemple contre Balma, on perd 1-0, et sur l’ensemble du match Balma mérite clairement sa victoire. Après on perd 3-2 contre Rodez, un nul ou un succès de notre part n’auraient pas été scandaleux. Nous avons également fait de bonnes prestations extérieurs, comme les succès à Tarbes et Colomiers, des adversaires référents chez les jeunes. Du coup quand ils m’en ont parlé, je me suis dis que ça paraissait jouable. C’était la finalité d’un projet. L’équipe deux tournait bien et dans notre fonctionnement avec un groupe élargi cela permettait d’avoir une petite concurrence saine.

Place à un challenge des plus relevés maintenant pour vous, ça reste compliqué. Beaucoup de coachs arrivant en Nationaux estiment affronter un niveau clairement supérieur avec des jeunes en formation de clubs pros. Que vous faudra-il pour éviter de faire pâle figure ?

(rires) Nous savons qu’il y a un risque. La situation que nous avons vécu avec le confinement nous a presque arrangé. Le calendrier devait à la base se terminer le 10 juin et ça aurait été plus compliqué si nous avions du attendre la fin de la saison. L’avoir su en mai, ça nous a permis de nous y préparer en avance. Après, les joueurs sont excités et ont de l’engouement, mais ça ne suffira pas. Avec le club, nous avons prévu de profiter du bon complexe sportif que l’on a pour passer à trois séances d’entraînement hebdomadaires. Le renfort de quelques joueurs est également important pour stimuler le groupe et garder une concurrence saine. La saison va être longue et difficile, nous le savons. Nous allons rencontrer des équipes venant de deux-trois-quatre régions différentes. Ça va être intense mais c’est aussi une expérience qu’ils veulent vivre. Ça a été vécu il y a sept ans à Montauban. Nous allons essayer de nous maintenir et de stabiliser le club à ce niveau. Après, je n’ai pas de pression des dirigeants me disant qu’il faut absolument se maintenir. Nous allons tâcher, préparer mentalement les garçons à ça. Ça fait depuis les U14 qu’ils sont habitués à jouer les premiers rôles. Là nous le savons, nous serons dans une situation qui risque de plutôt nous faire jouer la deuxième partie du championnat. C’est un challenge à jouer et c’est une belle expérience de vie pour nos joueurs. Les deux-tiers du groupes sont issus de l’école de foot du club, c’est une belle expérience pour les garçons.

Une telle réussite n’est-elle pas selon vous un message « niveau formation à Montauban, on sait y faire » ?

Personnellement, je viens de finir ma quatrième année à Montauban. Je n’ai pas un gros historique avec le club. En effet lorsque je regarde les chiffres : nombre de joueurs utilisés, d’où ils venaient, je vois que j’ai treize joueurs sur vingt qui étaient déjà licenciés au club avant les U13, et seize sur vingt depuis les U14. Pour moi c’est la réussite d’une formation, d’un club et des éducateurs. Je bénéficie de ce qui a été fait avant pour amener les garçons au plus haut de leur catégorie.

Est-ce donc de bonne augure pour les prochaines saisons des seniors selon vous ?

C’est compliqué à cause de la localisation du club. Ces joueurs pour des raisons scolaires ou autres peuvent être amenés à aller vers d’autres métropoles. Notre objectif sera de les fidéliser. Il faudrait aussi que l’équipe senior monte d’un, voir deux niveaux. Nous bénéficions de la proximité de Toulouse pour certains aspects mais ça nous dessert par moment. Pour ma part je connais davantage la banlieue Toulousaine de part mon parcours. Il y a clairement un risque que pour leurs études ils sont amenés à quitter la région. Certains, ça fait dix ans qu’ils sont au club, si nous leur permettons de toujours évoluer au plus haut niveau régional, en arrivant en senior ils seront contents d’y rester si les opportunités professionnelles peuvent se faire. Si nous pouvons en garder quelques uns, ça sera déjà un bon apport pour nos seniors.

Nicolas Portillo

Un commentaire sur “#Football – U17 Nat / L.Gardelle (Montauban) « Les joueurs sont excités »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s