#Football – R1 / P.Busquets (Lattes) « A ce niveau nous n’avons pas le droit de donner le bâton pour nous faire battre »

Malgré une première partie de saison tambours battants, les Héraultais semblent avoir eu du mal à digérer les repas des fêtes de fin d’année 2019. Le retour à la compétition en 2020 a été assez compliqué, Lattes se faisant rapidement détrôné par Albères Argelès. Le directeur sportif du club, Pierre Busquets, revient avec nous sur cette saison.

Terminer second après avoir été leader avec cinq points d’avance à Noël. La frustration doit être de mise pour vous. Qu’est-ce qui vous a fait défaut en 2020 ?

Nous sommes déçus, mais vu les circonstances actuelles, nous sommes assez sereins là-dessus. On se dit que ce n’est que de foot. Oui effectivement nous sommes un peu déçus, mais sans plus. Une déception d’une saison qui serait arrivée à son terme en étant plus proche du leader aurait été plus importante. Là, nous étions tout de même à huit points donc nous étions un peu loins de pouvoir les rattraper. En début de saison, tout s’est enchaîné comme nous le souhaitions. Les résultats étaient cohérents avec une équipe au complet. Le coach avait ses choix et ne déplorait pas de blessures ou de suspensions. En deuxième partie de saison nous avons davantage subis ces éléments. Sur certains matchs où nous aurions peut-être dû nous dire que l’on devait faire mieux, nous n’y sommes pas arrivés. Arrive ce qui est arrivé, nous nous sommes retrouvés à huit points. Nous allons nous servir de ce qui est arrivé pour essayer de le corriger.

L’objectif pour vous serait donc de gommer ces quelques défauts pour repartir au mieux avec l’objectif montée la saison prochaine ?

Voilà. Le coach, Grégory Scaffa, a été confirmé début mai. Il va continuer avec cette équipe. A priori, il ne devrait pas y avoir beaucoup de départs même si nous sommes loins de connaître les dates de mutation et de reprise. Nous aurions une base assez costaud pour commencer la saison. Le coach va prendre son temps. Quelques joueurs avaient peut-être envie de rejoindre le club. Là où il peut y avoir des manques et des incertitudes, quelques blessures récurrentes, le coach essaiera de bâtir et d’apporter un plus au groupe qu’il avait déjà cette année. Honnêtement, c’était déjà un bon groupe, même si nous finissons seconds. Sur le jeu, on nous a toujours dit que nous étions la meilleure équipe. A prendre entre guillemets car une meilleure équipe, si elle finit deuxième ou troisième, à l’arrivée, elle ne sera pas la meilleure. Le championnat de R1 est compliqué. C’est parfois plus difficile d’en sortir que d’y passer 30 ans.

Du côté d’Albères Argelès, on estime que l’ascendant a été pris début janvier et notamment avec leur victoire contre vous. Partagez-vous cette analyse ?

Ça a été le début de la période un peu difficile effectivement. Les deux clubs ont inversé leurs trajectoires. Ils étaient sur une trajectoire plate, ils se sont mis à remonter. Nous nous sommes passés d’une ascension à un rythme plat. Ça leur a permis de combler l’écart, nous passer devant et à nous mettre loin derrière eux. On ne peut pas dire que ça soit suite à la défaite 4-1 contre eux. Nous n’avions pas retiré que du négatif de cette rencontre. Mais oui, ça a été un moment de grande difficulté pour nous. Nous avons effectué des matchs en retard sur des terrains catastrophiques. Ça ne nous a pas aidé. Quand on essaye de jouer au foot sur un terrain catastrophique, c’est dur. Le match en retard à Bagnols, le terrain honnêtement c’était un champ. Il y a eu des petits concours de circonstances. Une équipe qui veut monter, à elle de savoir faire autre chose que ce qu’elle sait faire d’habitude, mettre un bleu de chauffe, faire des matchs moins bons et les gagner quand il faut. Au moins de mars, nous espérions encore. Ils devaient venir chez nous, si à côté ils perdaient un match pendant que nous nous gagnions, nous n’aurions plus été qu’à cinq voir deux points. Ça s’est arrêté nous repartirons l’année prochaine pour essayer de faire mieux. Depuis le temps que Lattes est en R1, ça serait bien de voir pour passer au-dessus.

Selon vous, le club a-t-il l’ossature pour aller voir au-dessus justement ?

La possibilité de monter oui. La possibilité d’y être et d’y rester oui, mais en sachant qu’il faudra faire de petits changements. Le meilleur de R1 n’est pas garanti de rester en N3. La preuve cette année, les trois premiers de l’an dernier sont redescendus : Aigues Mortes, Auch et Béziers accompagnés du Rodéo. C’est compliqué de se maintenir, on le sait. Connaissant bien Auch car je les ai entraînés, ils étaient sur du positif en mars. Ils pensaient avoir trouvé le rythme pour évoluer en N3. Ils ont mis six mois pour se mettre dans ce rythme. Nous sommes avertis si ça nous arrive. Maintenant, à nous d’être capables de sortir de cette R1. Ce n’est pas parce que nous avons finis deuxième cette année que nous serons obligatoirement un prétendant. Après, s’il n’y a pas de changements, l’étiquette de prétendant, elle y sera. Mais ça ne garantit rien du tout, le football peut vite tourner. Si nous y arrivons, nous aurons une marche importante à franchir en N3.

Il va d’abord se falloir se pencher sur la R1 pour cela. Vous dites avoir régulièrement manqué d’un rien la victoire. Est-ce la preuve d’un manque de réalisme à gommer pour la saison prochaine ?

C’est clair. Si l’on reprend le match d’Albères Argelès. Nous perdons 4-1, mais ça ne reflète pas la physionomie du match. Si nous avions pu filmer, nous devons être entre 60 et 70% de possession de balle. Mais à chaque fois qu’Argelès était en position pour aller marquer, ils ont exploité les petites erreurs de notre part. C’est également une chose à gommer. A ce niveau nous n’avons pas le droit de donner le bâton pour nous faire battre. Ils en ont profité cash.  Nous devons réussir à être meilleurs devant le but. Même si contre Argelès, nous en prenons quatre, nous ne prenons pas beaucoup de buts. Mais nous n’en avons pas non plus marqué énormément. Nous devrons être plus performants sur ce point.

Propos recueillis par Nicolas Portillo

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s