#Football – N3 / E. Rech (Aubagne) « Je nous espère capables de pouvoir prendre cet ascendant sur l’adversaire »

Les saisons se suivent, mais la réussite demeure pour Aubagne FC. Le club entraîné par Eric Rech a su rééditer une très belle saison en se hissant pour la deuxième fois consécutive à la deuxième place de leur poule Corse-Méditerranée de National 3. Si la montée n’est pas acquise, le coach Bucco-Rhodaniens est content de la montée en puissance de ses gars.

eric rech aubagne
Eric Rech estime que la reprise du football doit être faite avec des pincettes – Crédit AFC

Malgré une nouvelle belle saison avec cette place de dauphin de l’Athlético Marseillais, n’y a-t-il pas une légère frustration de ne pas avoir pu jouer le titre jusqu’au bout ?

Personnellement, je suis satisfait de la saison. Notre objectif était de finir dans les cinq premiers et pas plus. L’année dernière nous étions déjà deuxième derrière Bastia, cette année c’est l’Athlético. Pour moi, par rapport au budget, et aux joueurs, ces équipes nous sont supérieures donc je n’ai aucun regret à terminer derrière eux. Nous avons fait notre bonne saison avec des joueurs motivés. Evidemment, ça aurait pu être mieux d’aller au bout, rien que pour le championnat en lui-même et pour les joueurs. La situation est positive et je suis content du classement. Nous attaquerons l’année prochaine avec une préparation et j’espère que nous pourrons surtout retrouver notre liberté par rapport à la situation actuelle.

Du coup la projection sur la prochaine saison semble compliquée pour le moment …

C’est un peu tôt pour en parler. Au-delà de la version de la FFF pour clore cette saison, le déconfinement ne se fera pas avant le 11 mai. Dans quelles conditions ? C’est difficile aujourd’hui de pouvoir se pencher sur la prochaine saison. Aujourd’hui, je suis prudent, la santé des gens est plus importante que le football. Si je dois penser à la prochaine saison je le ferais courant-mai. Nous allons déjà nous rencontrer avec le président mi-mai pour pouvoir préparer la saison prochaine. Si fin mai les statistiques ne sont pas favorables en terme de santé, nous risquons d’avoir des surprises.

Justement, reste encore à régler la question de reprise des championnats professionnels. Cela ne représente-t-il pas un risque d’un point de vue santé ?

Il faut faire attention que l’enjeu ne passe pas au-dessus du jeu. Attention de ne pas se retrouver dans une difficulté majeure. La personne de l’UEFA qui prendra la décision de reprendre ou non, devra assumer les responsabilités en cas de propagation majeure. Reprendre le football oui. Moi le premier, je suis prêt à reprendre les joueurs. Mais j’ai des difficultés à penser que l’on puisse garder les distances dans les vestiaires, que l’on puisse se laver les mains durant les entraînements ou être capable de faire attention lorsque l’on joue. Les joueurs vont ensuite rentrer chez eux, ce sont des parents, ils ont de la famille. Je voudrais être optimiste, mais je travaille dans les hôpitaux, j’ai vu l’évolution de la maladie et j’ai du mal à m’imaginer voir les gestes barrières se concilier avec le football.

Craignez-vous que les soucis de rentrée économique prennent le pas sur les soucis de sécurité ?

Exactement, et ça me dérange un peu. Les soucis économiques ne devraient même pas exister dans ce genre de situation. Ne devrait compter que la santé des gens. Les footballeurs professionnels ne sont pas malheureux donc si c’est un problème de santé, on peut mettre l’argent de côté.

« Aubagne aurait sa place en N2 »

Revenons au club d’Aubagne. Vous venez d’enchaîner deux places de dauphin d’affilée et trouver une certaine régularité. Cela peut-il appeler à franchir une étape dans les prochaines saisons ?

Je ne saurais pas vous dire. Aujourd’hui, nous rencontrons tout des mêmes des équipes qui ont une Histoire. On parle de Cannes, Istres, cette année l’Athlético, l’an dernier Bastia. Ces équipes ont joué à un autre niveau par le passé. Nous à Aubagne, nous sommes dans la construction, nous créons notre Histoire. Si nous montions dans les prochaines années en N2, ça serait Historique pour le club et ça ferait grandir la ville. Aubagne reste une belle ville. Avec le recrutement judicieux et le travail sérieux réalisé, je nous espère capables de pouvoir prendre cet ascendant sur l’adversaire et monter d’un niveau. Aubagne mériterait de jouer un niveau au-dessus. Si nous devons faire en sorte de pouvoir monter de niveau et préparer une saison en N2, ça aurait été le bienvenue lorsque l’on sait ce que représente le football dans la région. Aubagne aurait sa place en N2.

Avec la situation actuelle et future qui s’annonce compliquée, ne pas monter cette saison n’est-il pas au final intéressant avec le risque de voir des sponsors plus en difficulté pour vous financer ?

Oui, là se pose le problème de la saison qui arrive. Nous avons aujourd’hui deux problèmes et nous ne sommes clairement pas les seuls. La mairie d’Aubagne, comme beaucoup d’autres, n’a pas été donnée comme le second tour des élections n’a pas eu lieu. Les mairies donnent des subventions, nous sommes donc en attente à ce niveau-là. Deuxièmement, il y a le problème des sponsors. Je vois mal un sponsors prioriser le sponsoring au-delà du redressement financier de sa propre entreprise. Sportivement, nous ne montons pas, nous sommes peut-être passé à côté de quelque chose. Seul l’avenir nous le dira. Mais d’un autre côté, entre l’inconnu financier pour de nombreux clubs risque de leur donner une marge de manœuvre plus restreinte.

Propos recueillis par Nicolas Portillo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s