#Rugby – Fed1 / J.Montbroussous (Graulhet) : «Tant que mathématiquement, ce n’est pas fini.»

Jérôme Montbroussous, après la défaite du SC Graulhetois dans le derby (20-36) le week-end dernier, était déjà focalisé sur la rencontre de ce dimanche face à Mauleon. Focus sur un vice-capitaine et un club qui se bat pour le maintien.

Jérôme, c’est un match qui, malgré la défaite, doit te faire plaisir parce-que, comme on le disait avec Jean-Christophe, comme on le disait avec Guy, vous avez mouillé le maillot et porté haut les couleurs rouges et noires même si vous jouiez en blanc aujourd’hui 

 

Oui, exactement. C’est vrai que j’ai une certaine fierté d’avoir fait ce match tous ensemble parce-que j’ai trouvé que c’était la première fois qu’on était un peu soudé. On a malheureusement eu des erreurs individuelles qui font qu’il y a pour moi 14 points de trop. Mais après, on a essayé, on a tenté, on a été solidaires. Donc oui, des valeurs de Graulhet qu’aurait mis un peu plus souvent et un peu plus régulièrement dans la saison, on ne serait pas à cette place-là aujourd’hui. 

 

Les 20 premières minutes ont été compliquées. On a vu qu’il y avait eu une cérémonie d’avant-match en hommage à Beka, votre frère d’armes disparu sur les routes tarnaises. Il y avait peut-être aussi cette émotion qui était un peu prégnante et qui vous a un peu consumés dans les 20 premières minutes ? 

 

Oui, c’est sûr, c’était compliqué. C’était la première fois à Pélissou depuis la perte de Beka donc, effectivement, on y a pensé. Mais après, on a toujours ce problème de début où on est peut-être encore un peu trop dans les vestiaires. On les regarde un peu parce-que c’est vrai qu’on ne s’entraîne que deux fois, ils sont professionnels donc, on a toujours peur qu’il nous arrive je ne sais pas quoi d’ailleurs parce-que, dès qu’on tient le ballon, on arrive à être dangereux. On prend des essais à 0 passe, c’est ce qui me fait le plus râler aujourd’hui. On arrive à tenir, même s’il est sûr que ça a été compliqué physiquement sur la conquête, mais de prendre des essais à 0 ou à 1 passe, c’est ce qui me fait le plus râler aujourd’hui. 

 

On sait qu’aujourd’hui, il y avait les anciens, la génération d’André Abadie, les légendes rouges et noires. Là, la nouvelle génération a montré aux anciens qu’il y avait quand même une belle relève ? 

 

Oui, j’espère qu’ils ont été fiers de nous parce qu’effectivement, dans le rugby actuel, il n’y a plus 40 équipes en groupe A comme il y avait avant. Il y a quand même de la disparité financière mais, sur un match, sur 80 minutes, on a vu qu’on n’était qu’à 14 ou 16 points d’Albi. J’espère que pour ça, ils ont été fiers de nous, c’est ce qui permet de continuer à y croire et d’être heureux d’avoir joué ce match-là

 

Avec ces ingrédients-là, vous pouvez aller bien plus loin et avoir bien plus d’ambitions ? Parce qu’on l’a vu sur ce match, vous avez été capables de faire de belles choses. 

 

Oui, c’est pour ça. Moi, tant que mathématiquement, ce n’est pas fini, s’il faut peut-être aller chercher l’avant-dernière place parce qu’on ne sait pas ce qu’il faut aller chercher, moi, je ferai tout pour que Graulhet soit en Fédérale 1. Parce-que la Fédérale 1 est en train de changer, de revenir un petit peu à un niveau amateur à part bien sûr Albi, qui j’espère va monter en Pro D2. Mais j’aimerai bien que cette Fédérale 1 reste à Graulhet parce-que, pour les jeunes, pour tout ça, je pense que l’avenir peut être très, très bon ici. 

 

Propos recueillis par Loïc Colombié

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s