#Rugby – Fed1 / A.Méla (Albi) : «Je ne vais plus pouvoir accepter ça!»

Alors qu’arithmétiquement le Sporting Club Albigeois engrange les bonus offensifs comme lors du derby de ce week-end à Graulhet (Victoire 36/20). Arnaud Méla tire la sonnette d’alarme au près de ses gars concernant le contenu et la manière , tout en promettant une serrage de vis dans les prochains jours . A 5 matchs des playoffs d’accession Jean Prat , le Manager des jaunes et noirs remet les barres sur les T et les points sur les I.

On est avec Arnaud Méla à l’issue de ce derby entre Graulhet et Albi. Victoire large d’Albi 36 à 20 mais, dans le contenu, j’imagine que tu auras un peu voire même beaucoup à redire ? 

 

Oui, ça fait quelques temps que j’ai des choses à redire. Ça fait un moment qu’on n’a pas joué chez nous, on est à l’extérieur, on prend des points, c’est important quand même d’avancer. Ca fait aussi trois semaines qu’on est réellement à travailler notre défense. Aujourd’hui, défensivement, on était bien dans la redistribution. On a eu de l’indiscipline, c’est plus de l’individuel, ce sont plus des joueurs qui ne sont pas disciplinés. Donc, défensivement, c’était mieux mais là, on va rebasculer sur l’offensif pendant un petit bout de temps. On a vraiment besoin de retrouver notre jeu et de se remettre dans le volume. Là, aujourd’hui, on a tenu en 1ère mi-temps des séquences un peu longues et ils ont vite trouvé des solutions et vite pris du plaisir. Quand je vois Tunu qui marque un essai de 50, 60 mètres, je me dis que là, il prend du plaisir sur ce moment-là. Mais on est inconstant et je me dis que le travail qu’on a fait pendant 3 semaines en défense est peut-être dû à ça aussi. Donc, il faut qu’on rebascule sur le côté offensif et positif et reprendre du plaisir. 

 

Sur cette notion de plaisir, les joueurs sont comme toi On les a interviewés et eux aussi disent qu’ils ne prennent plus de plaisir dans les matchs. Pourtant, tout roulait à l’automne jusqu’au début de l’hiver, il y avait un curseur d’exigence qui était très, très haut, on voyait des joueurs qui ne lâchaient rien. Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Le petit grain de sable, les ambiances enfiévrées et peut-être aussi une décompression naturelle ? On le sait, le sportif de haut-niveau a des hauts et des bas ? 

 

Oui, ça c’est naturel. Mais on a du mal à passer la transition de terrain gras à terrain sec. C’est vrai qu’on a passé du temps sur des terrains où on pouvait un peu moins jouer. Mais là, ça fait deux week-ends qu’on a un terrain sec, où normalement tous les voyants devraient être au vert et on n’arrive pas à rebasculer là-dessus. Donc, à nous aussi maintenant de réappuyer sur l’offensif, sur le volume de jeu qu’on peut y mettre, sur la vitesse, sortir des ballons rapides, faire du bon boulot simple. Il faut qu’on reparte là-dessus donc, c’est ce qu’on va faire cette semaine. Et puis essayer de faire un gros match contre Saint-Sulpice, on va être chez nous, devant notre public donc, j’espère que les joueurs vont avoir à cœur de retrouver notre rugby. 

 

On sait qu’à l’ère de la vidéo, vous voyez les vidéos de quasiment toutes les équipes. Mais on connaît un vieil adage dans le sport et le rugby,  » pour vivre heureux, vivons cachés  » . Avec ce genre de match-là, les adversaires n’ont que des miettes de tout ce qu’est capable de faire le Sporting ? Parce qu’on le sait, cette équipe est capable de beaucoup, beaucoup mieux ? 

 

Oui mais ce n’est pas de la stratégie. Je préférerai qu’ils en voient plus, qu’on prenne du plaisir et qu’on fasse des gros matchs. Après, ça ne sert à rien d’être prêt six mois à l’avance, il faut être prêt un mois et demi ou un mois avant les phases finales. Donc, il nous reste encore un peu de temps pour bosser et puis, je vais être plus exigeant avec les joueurs qui ne rentrent pas dans le moule ou qui ne veulent pas en faire un peu plus pour l’équipe. Parce-que, ce qui compte, c’est de travailler et de tout donner pour son équipe. Donc, on va continuer à avancer, on va j’espère montrer un beau visage contre Saint-Sulpice. J’espère qu’on a de la mémoire et qu’on va se souvenir des 80 minutes qu’on a passées là-bas. 

 

Seule chose rassurante, c’est qu’on voit que Massy aussi a du mal. Ils ont eu beaucoup de mal face à Drancy et à ton ancien collègue Vincent Lagassé. L’hiver est quand même compliqué pour les grosses équipes ? 

 

Oui, c’est compliqué et puis, c’est dur d’être constant, de garder l’implication de tous les joueurs. Il y a des relâchements donc à partir de maintenant, je ne vais plus trop pouvoir accepter tout ça. Moi, il me reste maintenant 5 matchs pour faire mon équipe pour les phases finales, c’est aux joueurs de tout donner pour être les meilleurs possibles et se mettre à la disposition pour pouvoir faire des grands matchs. Donc, s’il faut que je sois plus dur, je serai plus dur. 

 

On a compris que le compte à rebours étant lancé. Un dernier mot pour nos amis graulhetois marqués, frappés par la fatalité qui sont amateurs. Mais, comme toutes ces équipes amateurs et ces bastions du rugby, ils ont le rugby chevillé au corps. Ils ont les tripes et ils se sont battus comme des diables ? 

 

Oui, ils ont fait un bon match. Ils ont été recherchés les petits côtés et se sont un peu rassurés là-dessus. Ils jouaient souvent des surnombres parce-que nous, on n’en amenait pas trop non plus. Après, ils ont réussi à faire vivre le ballon, à jouer après contact avant de passer au sol donc, ça te met un peu en déséquilibre. Souvent contre nous, les équipes se transcendent un peu. Là, pour ce match, ils ont fait un bon match de rugby et du coup, ils peuvent avoir des regrets par rapport à quelques matchs qu’ils ont faits ici et où ils étaient un peu en dedans parce qu’ils ont le niveau pour être mieux classés. 

 

Propos recueillis par Loïc Colombié

Retrouvez l’itw audio d’Arnaud Méla dans « Le #MagSport – RadioAlbiges «  du 25 février 2020.

https://hearthis.at/radio.albiges/magsport-20-02-25/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s