#Rugby – Fed1 / Y.Leroyer (ASVEL) : «Continuer à engranger des points!»

Yvan Leroyer, le demi d’ouverture de l’ASVEL après une défaite bonifiée 23 à 20 contre le CS Beaune nous a accordé un entretien. Pour l’ex international belge à XIII, au delà du plaisir qu’il a évolué dans le club rodhanien et dans un groupe la complicité est de mise, les ingrédients mis face au « viticulteurs » bleu et blanc peuvent être le ferment de lendemain qui chante. Focus sur un club qui joue actuellement le maintien mais qui pourrait voir plus haut en cas de finish en boulet de canon.

Crédit photo Sylvain Mestre

Yvan, vous l’auriez emporté dans les dernières minutes, personne n’aurait crié au scandale ? 

 

Non, personne n’aurait crié au scandale. On fait une 2e mi-temps très intéressante, malheureusement, on se fait beaucoup pénaliser en première et ça nous coûte un peu le match. Mais, la 2e mi-temps était de bonne facture. On est remonté, on a mis la pression et malheureusement, on manque de temps et de lucidité sur les dernières actions pour renverser le match mais non, ça n’aurait pas été volé. 

 

Sur la première mi-temps, vous avez mis en place un système de défense qui montait très fort, très haut et très vite avec beaucoup d’agressivité dans le bon sens du terme. C’est un petit peu ce que vous aviez déjà fait à l’aller. C’est une recette qui marche contre Beaune ? 

 

C’est une recette qu’il faut avoir contre Beaune parce qu’ils ont beaucoup de joueurs qui sont capables de jouer après contact, qui font beaucoup d’offload et qui, du coup, mettent les équipes en difficulté grâce à ça. C’était donc essentiel de monter très fort, de bloquer les joueurs capables de faire des offload. Malgré tout, ils ont réussi à en faire deux, trois et ça nous a mis quelques fois dans l’embarras. Mais oui, c’est la stratégie a adopté contre cette équipe parce-que c’est une bonne équipe ballon en main et il faut absolument les agresser sinon ça devient très vite compliqué. 

 

Et vous avez été particulièrement bons en mêlée parce-que, notamment en première mi-temps, vous avez énormément contré la mêlée beaunoise ? 

 

Oui, on a une mêlée qui devient de plus en plus solide et qui commence à lutter contre toutes les équipes donc, c’est intéressant pour nous. On savait qu’on allait être attendu là-dessus parce-que Beaune a une grosse, grosse mêlée. Et ce n’est que du positif pour la suite parce-que, dans la suite de la saison, on va se servir de ce match pour continuer à engranger des points et continuer à appuyer sur ce secteur où on performe de plus en plus. 

 

Sans oublier ton rôle parce-que tu as quand même extrêmement bien distribué et on sent beaucoup, beaucoup de communication dans cette équipe de Villeurbanne ? 

 

Moi, c’est le rôle de demi d’ouverture de distribuer et d’animer donc je réussis ce que j’ai à faire. Après, on est une bande de potes en-dehors du club donc, c’est beaucoup plus facile pour nous de communiquer sur le terrain. On s’entend tous bien, la communication passe bien et on n’a pas peur de se dire les choses. Donc, là-dessus, c’est un gros point positif de jouer pour son pote dans ce club-là. 

 

On est à la 16e journée, vous en êtes où niveau objectif ? Vous êtes plutôt côté maintien, vous visez toujours la qualif, comment vous vous situez ? 

 

Tant que le maintien n’est pas assuré mathématiquement, on est toujours sur le maintien. Quand ce sera validé, on verra si on peut basculer sur la qualif. On sait que ça va être compliqué, il y a des équipes devant, on a encore de gros matchs à jouer. Donc, on va se focaliser sur le prochain match à Mâcon, essayer de faire une perf et on verra après ce match-là, je pense, l’objectif qu’on se fixera. 

 

Si on se base sur le match d’aujourd’hui, quelle est la recette pour battre Mâcon la semaine prochaine ? 

 

C’est de faire la même chose en enlevant les pénalités contre nous et en étant plus décisifs dans les phases dominantes ou dans les zones de marques, concrétiser par des points que ce soit au pied ou à la main et ne pas permettre à l’adversaire de sortir de son camps sans avoir pris de pions. Contrairement à Beaune qui, à chaque venue dans notre camp, a pris des points et ça, ça nous a fait mal. Donc, la recette va être le même principe qu’aujourd’hui, être très agressifs, les empêcher de gratter et conclure toutes nos actions offensives. 

 

En tous cas, très belle équipe de Villeurbanne qui fait jouer le ballon, qui a envie. Une équipe de Villeurbanne qui a grandement sa place dans le haut de tableau. 

 

On fait tout pour. Après, on est une équipe qui est très jeune donc on s’entraîne pour. On essaie de progresser de match en match et on se fait de plus en plus plaisir sur le terrain. Donc, c’est ça qui est important. Et, quand on arrivera à jouer comme çà toute une saison, peut-être qu’on arrivera à viser le haut du classement. 

 

Propos recueillis par Stephanie Maufoux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s