#Rugby – Fed1 / G.Gaillard (Albi) : «Les 15 sur la pelouse y ont cru jusqu’au bout!»

Gianni Gaillard, le vice capitaine du Sporting Club Albigeois, est revenu avec nous, sur la victoire au bout du suspens des jaunes et noirs (23-18). Face à une équipe amateur du SA Mauléon, qui avait tendu une véritable toile d’araignée, à l’armada pro albigeoises. Les coéquipiers de Gianni Gaillard ont sût trouver des ressources dans le money Time, pour repartir du pays basque avec 4pts. Une victoire qui au delà du déchet technique et des scories des hommes d’Arnaud Méla, démontre le supplément d’âme dont dispose le « Sporting » cette saison . Après avoir réussi à se dépêtrer des guerriers souletins, les jaunes et noirs vont devoir renfiler le blé de chauffe lors du derby à Graulhet dimanche prochain.

Crédit photo Aclée photographe / https://www.facebook.com/aclee65/

Gianni, ça a été compliqué samedi. Les vieux démons basques étaient revenus en fin de partie ? 

 

Oui, ils ont failli revenir et justement, la fin de la partie nous sort un peu du bourbier. Donc, on est content du résultat même si évidemment, la manière et les scories qu’on a pris ne sont pas le top. 

 

Un début de match pas vraiment à l’emporte-pièce puisque vous menez 3-0 mais la touche n’était pas encore très, très bien réglée. On a vu que tu étais beaucoup sollicité. Vous avez changé les tactiques au fil du match ? 

 

On les a un peu contrés devant sur des gins au début du match et c’est vrai qu’après, on a peut-être un peu plus varié notre jeu, on a plus joué derrière. Je pense que ça a payé puisque les 10 dernières minutes, on voit qu’on envoie beaucoup plus de jeu et c’est comme ça qu’on arrive à marquer cet essai qui nous fait beaucoup de bien. 

 

Juste un point où l’on a pas tout compris, nous à la radio et même le public, qu’est-ce qui s’est passé sur le carton jaune de Saimoni (1ere mi temps) ? 

 

Je ne sais pas trop ce qu’il se passe. Je crois qu’il va percuter avec les bras un peu haut. Ce qui est sûr, c’est qu’on était beaucoup regardé dans ce secteur-là parce-que les mecs en face étaient assez punchy. Il faut qu’on s’adapte un peu plus à notre adversaire et qu’on aille percuter peut-être un peu plus bas, qu’on aille plaquer un peu plus bas, ce genre de chose. 

 

Si tu avais à retenir une attitude, ce serait quoi ? Moi, personnellement, j’ai aimé l’attitude de Benoît Sicart quand il est dans l’en-but. Même à deux minutes de la fin, il va chercher la transformation facile pour Jérémy (Russell) et ça donne de la dynamique pour le dernier essai ? 

 

Ça donne de la dynamique, au-delà de l’attitude de Benoit qui, on le sait, est un combattant. L’attitude des 15 mecs qui étaient sur la pelouse à la fin, moi j’étais sur le bord et c’est vrai que sur le bord, tu ne sais pas trop comment ça se passe, mais les 15 sur la pelouse y ont cru jusqu’au bout et c’est parce qu’ils y ont cru jusqu’au bout qu’on a réussi à ramener 4 points du Pays Basque. 

 

Mission accomplie. Un point perdu sur Massy qui en a récupéré 5. Ça vous laisse deux points d’avance, maintenant, c’est la marche en avant et ne plus laisser de point en route ? Vous allez à Graulhet la semaine prochaine, un Graulhet qui sera surmotivé pour la mémoire de « Beka » et en plus, c’est un derby ? 

 

Oui, c’est un derby. Pour aujourd’hui, revenir avec 5 points, ça aurait été vraiment excessif et très chanceux. Ça aurait été présomptueux de l’annoncer avant. Donc, on est déjà content de revenir avec la victoire. 

 

Propos recueillis par Didier « Big moustache » Revellat.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s