#Insolite – Rugby/ Fleurance (Fed1) : Michel Courtes ira-t-il à Lourdes à pieds ?

Ce vendredi 31 janvier 2020, au cours de l’émission « Le #MagSport – RadioAlbiges «  en amont du match en retard de la poule 3 de fédérale 1 (Fleurance/Blagnac), le président gersois Michel Courtes, a fait une promesse en direct, en cas de victoire face aux Caouecs. Les fleurantins ayant remporté le match (24-23), au bout du suspense, et après un mano à mano haletant, le président de l’ASF va-t-il mettre sa promesse à exécution ? Nous l’avons contacté ce dimanche matin, il nous a éclairé sur le sujet , et bien sûr exprimé sa fierté quant à la prestation de « ses gars ».

Crédit photo Le petit journal du Gers

Vendredi nous avions contacté, lors du « Le #MagSport sur les ondes de RadioAlbiges , Michel Courtes le président de l’ASF pour faire le point sur la saison des gersois et une petite présentation de la périlleuse réception de Blagnac (2nd de la poule 3). Alors que nous tentions de faire avouer en direct au président gersois, que malgré l’écart au classement avec les haut garonnais (Fleurance était 8eme), son équipe avait des chances de créer l’exploit (au vue des prestations réalisées contre albi et tarbes), ce dernier nous avez lancé :

« Si on fait cet exploit , je vais à Lourdes à pieds. ».

Michel Courtes, jouait donc la carte humilité et humour vendredi en amont de la rencontre, tandis que samedi, au gré d’un match de braves, les joueurs de l’ASF abattaient celle de la grinta face aux Blagnac Rugby de Christophe Deylaud. Au cœur d’un stade de Fleurance , portant le patronyme de Marius Lacoste, figure de la résistance locale, les bleus et blancs sont passés du symbolisme à l’activisme. Dans un club, où les réceptions d’avant match et sa légendaire soupe aux châtaignes sont aussi célèbres que les fêtes de Mauléon, le menu peut parfois être une prémonition de ce qui attend les acteurs de la partie, une fois repus des mets locaux.

Joint ce matin , le sympathique et un brin roublard Michel Courtes, ne nous cachait pas son immense joie , malgré un timbre de voix, nous confirmant que les agapes furent belles, longues et enjouées. Outre les anecdotes d’une 3 eme mi-temps qui restera tout comme la brillante victoire du jour, dans les mémoires, Michel Courtes n’avait pas oublié ses propos du vendredi. La voix malicieuse, le président Courtes de nous déclarer :

« J’irai bien à Lourdes! Lors du prochain déplacement de l’ASF contre le stade Bagnérais. Et je partirai donc à pieds à Lourdes , mais de Bagnères de Bigorre ! (Rires).

Définitivement, en plus d’être une figure de l’ovalie gersoise, Michel Courtes a plus d’un tour dans sa manche . Mais au delà de cette procession bigourdane, ce genre d’exploit, ces petites histoires, ces pagnolades rugbystiques et des personnages comme Michel Courtes, écrivent une fois de plus les lettres de noblesse de la fédérale 1, véritable livre ouvert, d’une certaine vision du rugby .

Article rédigé par Loïc Colombié

Cliquez ici pour retrouver l’ITW audio de Michel Courtes .https://hearthis.at/radio.albiges/20-01-31-magsport/

https://hearthis.at/radio.albiges/20-01-31-magsport/

Retrouvez très prochainement, la version article web de l’interview du président de l’ASF, sur www.le-mag-sport.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s