#Rugby – Fed1 / J.Sentenac (Pamiers) : «On espère que les beaux jours sont devant nous!»

Le capitaine de Pamiers, Julien Sentenac est revenu avec nous sur le bras de fer, que lui et ses coéquipiers ont livré face au rouleau compresseur Sporting Club Albigeois. Malgré la défaite 35-13, les ariégeois veulent retenir certaines vertus qui ont permis , malgré l’adversité, de faire déjouer un temps les albigeois. Pour celui qui est passé durant sa carrière au SC Albi et à l’UA Gaillac, le défi du maintien s’annonce ardu, mais loin d’être impossible tant le SC Apaméen a fait preuve de force d’abnégation et un brin de roublardise, samedi soir, au Stadium d’Albi.

Crédit photo Jacques Massine – Site des bénévoles SCA

Julien, vôtre vice-président était fier de vous, j’imagine que toi aussi, tu es fier de tes gars. Vous avez fait une belle partie de manivelles malgré la défaite ? 

 

Oui, fier de la réaction du groupe parce qu’on était vraiment dans un gros passage à vide cette saison et il fallait qu’on se retrouve sur certaines valeurs qu’on avait un peu oubliées. Après, on retombe dans nos travers où la discipline nous fait défaut. On joue à 14 pendant quasiment 60 minutes, 4 cartons pour la première mi-temps, on fait trop de fautes pour pouvoir rivaliser. Dans l’envie, dans l’engagement, on donne tout ce qu’on a et on voit qu’à la fin, même si on est dans le rouge complet, on arrive à mettre notre jeu en place et les espaces se libèrent. Aujourd’hui, on avait une stratégie, on l’a tenue ce qui n’a pas été le cas sur toutes les rencontres. Là, on s’est retrouvé sur les bases, on a retrouvé un groupe conquérant, on est content. La défaite est méritée parce qu’on est tombée face à une équipe qui est largement au-dessus de nous. On voulait se mesurer face à une grosse cylindrée, on connaît leur talent, leurs forces. Nous en tous cas, on a travaillé ce soir et ça va nous servir pour la suite. En ce qui concerne Albi, on espère qu’une chose, c’est que ce club remonte parce-ce qu’il ne faut pas que cette ville soit là. 

 

Merci. On avait vu Pamiers faire quand même un début de saison tonitruant, on vous voyait grandement dans les clous pour aller en Du Manoir. Qu’est-ce qui s’est passé, quel a été le grain de sable qui est venu gripper la machine appaméenne ? 

 

En fait, je pense que sur les 3, 4 premiers matchs, on était sur la dynamique de l’an passé où on perd une demi-finale de championnat de France. On avait ce piment, ce petit éclat, cette étincelle et après, on est retombé un peu dans le dur, on a eu des blessés, on a eu des cartons. On sait que ça se joue sur des détails et un petit grain de sable peut dérégler la machine. Là, on espère que ça va repartir, qu’en 2020, on gagne le premier match à la maison. On est allé à Mauléon où, en ce moment, ils marchent sur l’eau. On espérait quelque chose là-bas mais on a vite vu que ce n’était possible donc on s’était fait la promesse qu’ici, on ne passerait pas à travers complet et qu’on ne prendrait pas le tarif habituel. Donc, on est satisfait et on espère que les beaux jours sont devant nous et que là, on a mangé notre pain noir. 

 

Prochain match c’est Graulhet et un autre acabit qu’Albi, une équipe qui, comme vous, joue le maintien. Celui-là, ça va être un match, on parle d’un match à 6 points au foot, mais là, on dira quasiment un match à 10 points (entretien réalisé avant le drame qui a endeuillé Graulhet) ? 

 

Oui, complètement. Graulhet, on est allé chez eux, ça a été compliqué. On a un peu les mêmes valeurs, ils se battent chaque année pour le maintien, ils ont cette expérience-là que nous on n’a pas, nous, on arrive d’en bas. On va tout faire pour gagner ce duel. On a été chez eux gagner de pas beaucoup, ils ont pris le bonus défensif. A nous de faire au mieux pour qu’ils ne prennent pas pareil que nous. 

 

Propos recueillis par Loïc Colombié

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s