#Football – Coupe Occitanie / A.Oillo (Colomiers II) « Il faudra tout donner sur le terrain, la vérité se trouvera là »

En déplacement ce soir à 20h à Castelginest, les Columérins ont le vent en poupe depuis le début de la saison. L’équipe emmenée par Anthony Oillo semble bien décidée à ne pas laisser filer leur première place en Régional 1. Mais aujourd’hui, l’heure est à la Coupe c’est un tout, autre challenge qui se présente pour eux.

74791171_2470191953194678_2639087155183353856_o
Crédit photo US Colomiers

Premier de votre poule, et en seizième de finale de la Coupe Occitanie, vous êtes en train de réaliser une saison pleine jusque-là. La Coupe représente-t-elle pour vous un réel enjeu aujourd’hui où préféreriez vous vous concentrer sur le championnat ?

Moi je veux jouer sur les deux tableaux. Comme j’ai dis à mon groupe, il est hors de question que nous négligions la Coupe Occitanie. Cette compétition, elle existe donc nous devons l’honorer et la jouer. Nous ne ferons pas l’impasse sur cette Coupe. Après avec mon équipe, j’ai la chance d’être un petit peu plus confortable avec un groupe assez étoffé. En règle général, j’essaye de faire jouer les plus jeunes lors de cette compétition. Ce soir, je sais que ça sera compliqué, comme à chaque tour. Nous sommes déjà allés deux fois en prolongation. C’est un match de Coupe donc ça va très vite. L’enjeu est différent et la motivation n’est pas similaire à celle du championnat. S’il faut aller jusqu’aux prolongations ou aux penaltys nous iront sans négliger l’adversaire.

Justement l’adversaire pour vous c’est Castelginest. Eux également ils ont le vent en poupe. Est-ce que vous vous attendez à un match compliqué ?

Ils sont troisièmes de leur poule donc sur une note positive. Je connais certains de leurs joueurs qui sont des anciens Columérins. Après je ne connais pas l’équipe en elle-même. J’ai juste regardé le classement pour savoir ce qu’il en était pour eux par rapport à leur championnat. Sinon je n’ai aucune information excepté les deux-trois anciens de l’USC que j’ai eu. Je ne cherche pas trop à prendre des informations sur les adversaires, ça peut être erroné. Je préfère ne pas être influencé par ce que l’on me dira. Il faudra tout donner sur le terrain, la vérité elle sera là !

Actuellement vous pouvez prétendre faire partie des grosses écuries encore en course dans cette compétition. Estimez-vous faire partie des favoris au même titre que Castanet ou Toulouse Métropole ?

Moi, j’ai une équipe réserve. À partir de là, je n’ai pas forcément la même équipe chaque week-end. Peut-être un peu plus en Coupe car je fais davantage jouer les jeunes et ceux qui ont moins de temps de jeu. Si vous regardez le classement en R1, oui actuellement nous sommes premiers, mais rien n’est encore fait. C’est faussé car d’autres formations ont encore des matchs en retard. J’ai un objectif, c’est de se maintenir en R1. Nous avons la chance de continuer en Coupe Occitanie. Je veux voir mes joueurs donner le maximum pour passer chaque tour et nous irons là où nous irons.

Même si la saison reste longue, voilà plusieurs semaines que vous vous bataillez la première place avec Golfech et Castanet. C’est votre deuxième saison en R1 après la montée de 2018. Lorsque vous prenez un peu de recul, est-ce une situation qui vous surprend aujourd’hui ?

Cette saison, nous avons eu deux contre-temps avec les deux défaites consécutives contre Castanet et Cazères. J’ai tout de même des joueurs assez jeunes qui découvrent le niveau senior et au plus haut niveau régional qui plus est. Certains joueurs doivent encore prendre de la maturité. Je ne m’écarte pas de mon premier objectif, celui du maintien. Après je me suis mis derrière la tête, et nous en avons parlé avec les joueurs. S’il y a une possibilité d’aller plus haut, nous n’allons pas nous en priver. J’ai mis en garde mon groupe sachant que l’objectif restait d’œuvrer match par match. À nous de continuer à travailler aux entraînements. Lors des séances, les joueurs font de bonnes choses, c’est très positif et on sait que les matchs, ce sont les prolongements de ce qui est réalisé aux entraînements. Actuellement les résultats sont très positifs, mais nous savons que ça peut très vite tourner.

Si vous arriviez à monter, vous seriez en N3, l’équipe première en N2 voir potentiellement National. Ça serait clairement tout bénef’ pour votre club non ?

Oui tout à fait. Nous n’allons pas nous le cacher. Si j’ai possibilité de monter, le club est derrière moi. Ça serait clairement joli. Il reste du chemin à parcourir et des obstacles à franchir. Nous n’allons pas mettre la charue avant les bœufs. En championnat, il y a toujours des moments difficiles. Il ne va pas falloir se louper et nous savons que la tâcher sera encore très rude. Ça passera par encore du travail. Personnellement, je m’y suis préparé mentalement, je connais ce championnat.

Vous parlez de travail. Lorsque l’on compare niveau statistiques, vous avez pris jusqu’à deux fois plus de buts que vos concurrents directs (16 buts encaissés pour Colomiers, 6 pour Golfech, 9 pour Castanet). Est-ce que ça ne pourrait pas vous causer tord dans les semaines à venir ?

Effectivement, nous prenons beaucoup de buts. Après si vous regardez la différence de buts, nous en marquons également beaucoup (24 buts marqués, deuxième meilleure attaque derrière Balaruc-Bains). Je vais faire le mec qui raisonne au premier degré : l’important c’est d’avoir un but d’avance sur l’adversaire pour gagner. Si nous prenons trois buts, mais que nous en marquons quatre, au final nous prenons quand même les trois points de la victoire. Nous avons tendance à encaisser pas mal de buts et beaucoup sur coups de pieds arrêtés. Nous ne travaillons pas forcément assez ces phases. Après j’ai beaucoup d’armes offensives, donc je mise un peu plus sur cela sans pour autant négliger l’aspect défensif.

Pêcher un peu plus sur les coups de pieds arrêtés. N’est-ce pas du à la jeunesse de votre effectif selon vous ?

Oui il y a un manque de maturité. Nous sommes parfois un peu très naïf sur certaines situations. Sur ces phases, nous sommes en difficulté. Nous essayons de palier à tout cela. La jeunesse pêche un petit peu. Ça paraît normal. Il nous faut travailler et vite rectifier le tir sur ce sujet. Nous manquons peut-être un peu de discipline sur le terrain avec quelques fautes que nous pourrions éviter. Beaucoup d’équipes de notre poule et en R1 en général travaillent ce type de stratégie. De mon côté, je veux peut-être le travailler un peu moins. Je suis davantage dans la proposition de jeu.

Propos recueillis par Le Lensois

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s