#Rugby – Fed1 / SCG – Stade Bagnerais : La Belle occasion manquée.

En ce dimanche 12 Janvier 2020 ensoleillé au stade Noël Pélissou de Graulhet, l’occasion était belle pour les locaux de refaire leur retard sur les hôtes pyrénéens. Les spectateurs (environ 700) et supporters s’attendaient surement à une entame de feu des mégissiers car ces derniers jouaient une carte importante pour le maintien face à des concurrents directs.

Crédit photo Arnaud Bertrand – SCG Officiel

D’entrée de jeu, après la réception du coup d’envoi et deux rucks, Graulhet envoyait la balle au large et le2ème ligne bagnérais Degrave se rendait coupable d’un placage haut, l’arbitre voulant tuer dans l’œuf toutes velléités agressives à venir sanctionnait d’un carton jaune.

Graulhet partait en pénal touche, obtenait encore une pénalité à la suite, et alors qu’elle était en bonne position, les joueurs repartaient en touche, choix payant puisque Bérail s’affalait dans l’en-but à la 4ème.Dumont transformait et Graulhet creusait le premier écart et se rassurait assez tôt.

Le rythme proposé par les deux équipes étaient assez faible, chacune se contentant soit de gérer le score, soit de gérer les infériorités numériques car Graulhet se séparait de sa seconde ligne à quatre minutes d’intervalle (16ème Llach 20ème Barthe).

Bagnères en profitera pour revenir au score 7-6 à la 28ème.

Les deux équipes resteront paralysées par l’enjeu, malgré une mêlée tarnaise largement dominatrice sur l’ensemble de la rencontre, les locaux n’en tireront pas assez profit, car voulant enfoncer le clou, ils ne tenteront pas les pénalités qui s’offraient à eux partant en touche et par maladresse perdant ainsi des occasions de scorer.

La mi-temps surviendra sur le score de 10-6 pour Graulhet.

En deuxième mi-temps, un chassé-croisé entre buteurs tournera à l’avantage de Dumont qui remettra les siens devant avec un nouvel écart de 7 points (16-9 à la 58ème).

Les équipes se débridaient un petit peu plus par moments la fatigue aidant, et on pouvait apercevoir de beaux lancements de part et d’autres, montrant si besoin qu’elles pouvaient jouer un beau rugby.

Hélas sur l’un d’eux, Delbos intercalé dans la ligne de ¾ locale se faisait intercepter et la pression s’inversait, les Bagnérais y croyaient dur comme fer, et de pénal-touche en pénal-touche, ils arrivaient à transpercer à la 81ème minute le rideau Graulhétoispar Capberbet sous les poteaux.

La transformation de l’égalisation était facilement passé par Vidal et les  visiteurs tous heureux de ce dénouement misaient sur une dernière possession pour faire passer le frisson de la défaite aux locaux frustrés.

Heureusement une perte de balle clôturera les débats.

Graulhet avec un peu plus  de pragmatisme en première mi-temps aurait pu se détacher irrémédiablement et se mettre à l’abri d’un retour pyrénéen, et à contrario Bagnères jamais détaché complétement au score pouvait l’emporter grâce à sa « grinta » symbolisée par l’inusable Olivier Pujo.

Cela ne fait donc pas l’affaire des Tarnais mais ils ne sont pas encore trop loin de leurs concurrents mais il faudra à l’avenir « tuer » les matchs pour espérer le maintien.

 

Didier Revellat Le Mag-Sport

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s