#Rugby – Fed1 / N.Dupouy (Fleurance) : «Rester invincible chez nous jusqu’au bout de la saison.»

Alors que les fleurantins vont défier ce week-end, Graulhet au stade Pelissou , et après avoir accroché une mi-temps les ogres albigeois lors de la 9eme journée de fédérale 1, retrouvez les impressions du manager sportif de l’AS Fleurance , Nicolas Dupouy.

Nicolas, on sait que vous vouliez faire un petit coup, essayer de faire trébucher Albi à l’image de Saint-Sulpice-sur-Lèze. Ça a duré une mi-temps, qu’est-ce qu’il a manqué à Fleurance pour aller au bout du projet ? 

 

Oui, on voulait faire tomber cette équipe d’Albi ici, on avait tout préparé pour. On a quand même rencontré une grosse équipe d’Albi, qui n’a jamais douté. On les a tenus pendant 40 minutes, je pense même qu’on a plus que tenu, mieux que tenu. Après, la différence du professionnalisme et de l’amateurisme a pris le dessus. On fait deux grosses erreurs qu’on paie cash et, face à des équipes comme ça, on n’a pas le droit de faire d’erreur. 

 

En début de seconde période, vous pensez qu’il y avait peut-être quelque chose d’autre à faire pour continuer à endiguer cette équipe d’Albi ? Ou alors, c’était vraiment le rouleau compresseur qui a fini de vous faire craquer ? 

 

C’est à dire qu’on a un peu moins respecté le plan de jeu en seconde période. Albi a, je pense, vu nos défauts et ils en ont parlé à la mi-temps pour l’exploiter à 200%. En plus de ça, on fait deux erreurs qi nous coûtent 12 points, et derrière, pour revenir de -12 face à une équipe comme ça, c’est très compliqué. Déjà, je pense qu’on avait laissé plus de forces en première mi-temps qu’eux. Donc, on n’arrive pas à revenir et eux, ils déroulent, parce-que c’est une belle équipe et que c’est une équipe qui veut monter en Pro D2 et qui sera, à mon avis, pas loin de monter en Pro D2. On essaie de les respecter au maximum, on fait 40 minutes, on a 40 minutes contre ces équipes-là. Peut-être qu’on en aura plus dans un certain temps. 

 

Après, il y a aussi un sujet qui, des deux côtés je pense, a un peu interpellé, c’est l’arbitrage. Parfois, en seconde période, on a eu un peu du mal à lire les décisions de l’arbitre. Qu’est-ce que vous, vous en avez pensé ? 

 

C’était un match engagé donc, ce n’est pas tout le temps facile d’arbitrer, notamment par rapport à l’arbitre qui est au milieu. C’est compliqué, il y a de l’engagement, des accrochages. Après, il n’est pas trop aidé par ses assesseurs. On a parfois du mal à comprendre l’arbitrage donc, on essaie de travailler dessus au niveau de la vidéo et je pense qu’il faut que les clubs et le corps arbitral travaillent tous ensemble pour que cela progresse, tout simplement. Mais ce n’est pas l’arbitrage aujourd’hui qui fait que Fleurance a perdu. Albi a été meilleur et la logique a été respectée. 

 

Quel va être le plan de marche pour le dernier bloc avant Noël ? 

 

On va avoir un mois de Décembre qui va être très, très, très lourd parce qu’on a deux réceptions avec deux gros, gros clubs de la poule. On reçoit Blagnac qui est second, on reçoit Saint-Sulpice qui est 4e. Nous, notre objectif est de rester invincible ici. On est tombé aujourd’hui, maintenant, il faut qu’on reste invincible chez nous jusqu’au bout de la saison. Donc, le plan de marche, c’est gagner ici et rapporter un maximum de points de l’extérieur. 

 

Et puis, avec ce beau public, je souhaite bien du plaisir aux équipes qui vont venir se déplacer à Fleurance. 

 

Exactement, merci. 

 

Propos recueillis par Loïc Colombié

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s