#Rugby – Fed1 / J.Wanin (Albi) : «Les garçons ont su se ressaisir en 2nde mi-temps.»

Retrouvez la réaction de l’entraîneur des lignes arrières du Sporting Club Albigeois, suite à la victoire de ses hommes dans le Gers, 38-7 face à Fleurance. Une victoire qui vient confirmer à l’issue de cette 9eme journée la première place nationale des Albigeois en fédérale 1.

Jérémy, une large victoire du Sporting mais un peu en trompe l’œil parce qu’il y a eu quand même du déchet et un démarrage assez diesel pour les jaunes et noirs ? 

 

Oui, elle a mis du temps à se dessiner, cette victoire. 0-0 à la mi-temps avec, il me semble, la domination territoriale et la domination du ballon, parce qu’on avait la possession du ballon. Mais, on n’a pas réussi vraiment à imprimer du rythme sur chaque ruck, le jeu au sol a été compliqué, ils nous ont quand même assez embêtés sur le jeu au sol. En 2e mi-temps, les consignes étaient de régler ces problèmes de jeu au sol pour pouvoir imprimer le rythme mais surtout avoir des sorties de balles plus rapides parce qu’au bout de 2, 3 temps de jeu, quand on déplaçait le ballon, on voyait qu’on créait des surnombres et des situations d’avancer ou de marquer qui étaient intéressantes. C’est ce qu’a réussi à faire l’équipe en 2e mi-temps pour libérer un petit peu le tableau d’affichage et les esprits pour pouvoir décrocher cette victoire bonifiée. 

 

On a entendu les joueurs dire depuis deux semaines, un peu à la méthode Coué,  » Saint-Sulpice est évacué, on est passé à autre chose  » mais tu ne penses pas que le loupé de 1ére mi-temps est peut-être lié à un petit  » syndrome Saint-Sulpice  » qui trottait dans les têtes ? 

 

Il faut en discuter avec les joueurs. Pour moi, la grande différence par rapport à Saint-Sulpice, c’est qu’à Saint-Sulpice, on était quand même coincé dans notre camp tandis que là, on était chez l’adversaire. Alors, on ne marquait pas de point au tableau d’affichage parce qu’on n’a pas toujours pris les pénalités qui étaient prenables et parce qu’on n’a pas concrétisé nos temps forts mais, on était dans le camp adverse, ce qui permettait d’entrevoir plus de confiance pour la 2e mi-temps. Après, les garçons ont su se ressaisir, il n’y a pas eu d’affolement à la mi-temps, pour construire le score, construire la victoire en 2e période. 

 

On le sait, et je l’ai répété aux joueurs dans les interviews d’après-match, que ce soit toi ou Arnaud, il y a un cadeau que vous aimeriez avoir sous le sapin, c’est un match référence à l’extérieur. Là, on n’y est pas encore, on le touche du doigt sur la 2e période mais pas sur la 1ére, à Oloron, c’était l’inverse. Les derniers matchs à l’extérieur qu’ils restent avant Noël, c’est Tarbes et Bagnères. Je pense que ce serait bien à Tarbes, de remettre l’église au centre du village et d’aller chercher ce match référence face au StadoTarbais qui est l’un des candidats au Jean-Prat ? 

 

C’est une équipe qui est en pleine confiance, on le voit sur leurs résultats. Là, ils ont encaissé 0 point en deux matchs, encore une victoire bonifiée hier donc, ça va être un gros match là-bas et une super occasion. Je pense que les garçons seront prêts mentalement mais, avant cette rencontre qui va être décisive sur le classement, il va y avoir la réception de Lannemezan qui est une belle équipe qui a raté un petit peu son début de saison mais qui s’est rapidement ressaisie et a fait des résultats très intéressants donc, on va avoir une belle réception au Stadium. Si on a un peu de mémoire, on se rappellera que l’an dernier, on s’était un peu embêté contre cette équipe. 

 

C’est une des rares équipes qui avait pris un bonus défensif au Stadium ? 

 

Oui, 12-6, je crois de mémoire. Ça devait être début janvier au Stadium, on s’était vraiment embêté contre cette équipe donc on a 15 jours pour préparer cette rencontre et les rencontres qui suivent. Mais, ça va certainement être dans une atmosphère positive étant donné qu’on est venu chercher 5 points ici. C’est une bonne chose pour la suite. 

 

Quels ont été vos mots auprès des joueurs dans les vestiaires après ce match ? 

 

Arnaud les a félicités parce qu’ils ont su se ressaisir. Le problème sur ces matchs à l’extérieur, c’est de ne pas laisser espérer l’adversaire et là en l’occurrence, à la mi-temps, on les laisse espérer. Les équipes ont démarré le match en se disant  » on verra ce qu’il se passe à la mi-temps « . A 0-0 à la mi-temps, on les a laissé espérer mais la réaction des hommes a été très positive puisqu’on a vite fait retomber cette espérance pour marquer rapidement en 2e mi-temps et après tenir la fin de match et décrocher le bonus offensif. Donc, félicitations aux joueurs pour ce ressaisissement sur la 2e mi-temps. On a encore du travail mais on est content de leur comportement et il nous tarde de les retrouver pour travailler dès demain. 

 

Un des points noirs qui subsiste d’année en année, c’est l’indiscipline malgré parfois un arbitrage qui était peu lisible car il y a eu des décisions qui portaient à contestation ou à analyse, va-t-on dire. 

 

Oui, des deux côtés je crois. Il y a des fautes qui y sont et notamment ces fautes de début de match. On avait bien insisté sur la discipline, en particulier en début de match et en début de match, on prend deux pénalités dans les trois premières minutes. Donc, c’est encore un secteur sur lequel on doit progresser et ça sera de plus en plus important au fur et à mesure de la saison. Oui, aujourd’hui, la discipline reste un point noir, à nous de travailler mais aussi aux joueurs individuellement de faire les efforts parce qu’un plaquage haut, c’est se baisser. On a été trop sanctionnés sur les plaquages, ça portait peut-être à confusion parfois, mais, en l’occurrence, le fait est qu’on a trop été sanctionnés sur ces plaquages en particulier. Donc, notre marge de progression est encore énorme sur la discipline.

 

Maintenant, un peu de repos et ça repart plein fer jusqu’à Noël avec un triptyque pyrénéen qui va être quelque chose d’assez costaud ? 

 

Ça va être un bloc décisif avant Noël mais ça va aussi être bien pour nous parce qu’on va trouver sans souci des leviers de motivation sur ces gros matchs à l’extérieur. On va encore retravailler sur cette semaine, dès demain, pour récupérer un peu, faire l’analyse à froid de ce match et préparer avec beaucoup d’attention ce qui nous attend. 

 

En plus, cerises sur le gâteau, Bourg a perdu, Massy a gagné mais avec un score très réduit donc, cette première place nationale, petit à petit, chemin faisant, ça se creuse et se met en place ? 

 

Oui, il n’y a qu’un point pour l’instant mais, avant toute chose, avant tous les résultats qui se passent autour, il faut que nous, on gagne des matchs et après, on regarde ce qu’il se passe autour. Il ne faut pas que nous, on se rate. Laissons les autres trébucher et nous, gardons notre ligne de conduite, c’est ça qui est important. 

 

Propos recueillis par Loïc Colombié  

 

https://hearthis.at/radio.albiges/le-magsport-19-11-2019/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s