#Rugby – Fed1 / M.André (Albi) : «Attention à la décompression contre Fleurance.»

Nous sommes allés en fin de semaine à la rencontre de Matthieu André le capitaine du Sporting club Albigeois , qui fait son retour sur le pré, après plus d’un mois d’absence pour une blessure à la cheville. Entretien avec un des cadres du vestiaire albigeois qui enjoint ses coéquipiers à ne pas retomber dans certains travers, à l’aube d’un déplacement périlleux chez les gersois de l’AS Fleurance.

Crédit photo IconSport

Matthieu, depuis ton absence, il y a de l’eau qui a coulé sous les ponts. Il y a eu la première défaite du Sporting Club Albigeois, il y a eu aussi un match référence contre Blagnac. Quel est ton constat, quel est ton bilan de ce bloc que tu as manqué ? 

 

Le constat, c’est que l’équipe a plutôt bien tourné. C’est vrai qu’au vu de la prestation de Blagnac, ce match de Saint-Sulpice met d’autant plus de regrets dans les têtes parce-que, quand on voit ce qu’on est capable de produire, cette défaite 9-3 nous fait mal et encore plus quand on voit les résultats des autres équipes. 

 

On a parlé de peut-être un manque de motivation des joueurs. Mais peut-être aussi qu’un match catastrophe, ça peut arriver. Toi, tu as échangé avec les gars pour débriefer un peu de ce qui s’est passé à Saint-Sulpice ? 

 

Oui, c’est typiquement le match piège à l’extérieur, avec des conditions climatiques compliquées, bon, elles le sont aussi pour les deux équipes. Comme on a pu jouer l’année dernière des matches à Nafarroa ou à Anglet, c’était un match piège, on est tombé dedans, on perd 9-3. Le constat est là. 

 

Là s’annonce Fleurance pour ton retour sur les terrains. Fleurance, c’est une équipe qui marche pas mal, l’année dernière, ils jouaient le maintien, cette année, ils jouent la qualification en Du Manoir. Mais, juste après un match référence à Blagnac, ça a également tout l’aspect du match piège, du match de décompression comme on l’appelle ? 

 

Oui, c’est exactement ça. Ces matches à l’extérieur, on a du mal à les négocier, tout comme l’année dernière. Il faut vraiment bien se préparer pour ces matchs-là parce-que ce sont toujours des matchs très compliqués à jouer à l’extérieur, surtout avec ces périodes d’hiver qui ont tendance à niveler toutes les valeurs. Donc, il faut vraiment mettre un point d’honneur et spécialement sur ces matchs à l’extérieur. 

 

On parle des défauts du Sporting Club Albigeois mais il y a aussi eu de très belles choses de faites, dont la victoire face à Blagnac. C’est un point de repère dans une saison une victoire contre un cador comme Blagnac ? 

 

Oui, c’est ça, ça fait du bien à la confiance, ça fait du bien comptablement. Dans les têtes, on se rend compte qu’on est capables de faire des choses même si on le savait mais, les appliquer en matchs, c’est autre chose. Là, on a vu qu’on était capables. On a aussi pris beaucoup de plaisir donc, c’est très bien. Après, attention à la décompression contre Fleurance. 

 

Cette équipe de Fleurance, vous l’avez étudiée un peu en vidéo ? Même si on sait que, chez les équipes amateurs, il y a peu de vidéo qui existe, quels sont les points forts et les points faibles ? 

 

Une équipe de Fleurance comme souvent, très costaud devant, une très bonne conquête. Ils utilisent très bien leurs ballons portés pour mettre à mal leur adversaire et après, un 10 avec un bon jeu au pied et qui enquille tous les points de cette équipe. 

 

A titre personnel, tu as quand même dû ronger ton frein sur le banc pendant ces blocs où tu étais absent. Comment un capitaine, un leader naturel du groupe comme toi vit ces moments ? J’imagine que tu as du faire beaucoup de pédagogie avant et après les matchs ? 

 

Je ne suis pas sûr que les mecs aient besoin que je fasse de la pédagogie. Après, c’est vrai qu’on ronge son frein, on se soigne du mieux que l’on peut et on essaie de se préparer le plus possible pour revenir le plus en forme possible parce qu’on sait que tous les retours sont toujours assez compliqués pour retrouver tous les repères. 

 

Tu en as profité pour t’essayer derrière le micro aux commentaires. Ça peut être une reconversion, Matthieu André en consultant sur les médias ? 

 

Une reconversion, je ne pense pas avoir le talent pour faire ce genre d’activité mais oui, ça a été un passe-temps qui a été plutôt agréable. 

 

En tous les cas, tu y as pris du plaisir ? 

 

Oui, exactement j’ai pris beaucoup de plaisir

 

Propos recueillis par Loïc Colombié

Un commentaire sur “#Rugby – Fed1 / M.André (Albi) : «Attention à la décompression contre Fleurance.»

  1. bonjour Loïc , j’espère qu’on te verra demain à Fleurance , comme d’habitude pour les matches à l’extérieur. En faisant du tri dans mes papiers , j’ai retrouvé un document qui pourrait t’intéresser ( finale européenne ST/BO mai 2010), à demain donc.
    bon après-midi
    JR GARCIA

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s