#Rugby – Fed1 / Projections : Et si les playoffs se jouaient à la J7 ?

Notre rédaction s’est amusée à réaliser une petite projection sur les playoffs du « Jean Prat » (accession ProD2) et du « challenge Yves Du Manoir » dans ce championnat de fédérale 1 qui vient de vivre une 7 eme journée trépidante.

Jean Prat : Un Albi / Narbonne muy caliente dès le 1/4 !

Le choc du midi entre Albi et Narbonne serait le choc de ces playoffs d’accession. Voir les deux ex pensionnaires de ProD2 croiser le fer dès les 1/4 de finale est une haute probabilité et les albigeois malgré un match retour au Stadium , devrait d’emblée produire une double prestation de haut vol face à un XV audois faisant office de sérieux prétendants. Pour Bourg en Bresse, fraîchement relégué en fédérale 1, à ce jour il affronterait Dijon, un émergent à l’appétit certain, tandis que Massy affronterait une écurie qui pourrait surprendre à la saison des bourgeons, l’union Cognac/Saint Jean d’Angely. Pour Blagnac et Saint Jean de Luz, si les projections automnales de notre rédaction s’avèreraient réelles, elles viendraient gratifier d’une demi-finale deux clubs qui bossent dans l’ombre pour combler l’écueil avec les mastodontes pros.

« Du Manoir » : Un derby , un remake et un vent de fraîcheur.

Lannemezan défiant Bourgoin serait l’affiche la plus bancable de cette projection au tiers de ce championnat de fédérale 1. Ce match, il y a quasiment deux décennies, aurait égayé la pro D2, tout autant qu’en « Du Manoir », le Tarbes – Nantes qui re pointerait le bout de son nez si le championnat se clôturait aujourd’hui , après avoir participé à écrire les premières lettre de noblesse du « Challenge » New look 2018-2019. Le derby entre les éléphants chambériens et les promus de Rumilly, pourrait si la fiction rejoint le réel, donner énormément de sel à des playoffs qui sont dorénavant plus qu’une consolante pour les équipes du « deuxième championnat ». Les Grangettes s’enflammant 20 ans après l’épopée de Rumilly en Top 16, serait un comeback savoyard des plus exaltants. Niort – Nice et Vienne – Suresnes, seraient un vent de fraîcheur sur cette « élite amateur professionnalisante « . Pour Dax qui poursuit sa course contre la montre, actuellement, au vu du classement le « Du Manoir » face à une équipe ambitieuse de Hyères – Carqueiranne, viendrait consoler la désillusion d’une non-participation au Jean Prat. Pour clôturer Saint – Sulpice – Anglet et Aubenas – Fleurance viendraient consacrer des clubs laborieux et à l’ancrage local fort.

Crédit photo Stéphanie Pierron

En tout état de cause, ceci n’est que du rugby fiction car la vérité de l’automne est loin d’être celle du printemps. Et nul ne peut savoir qui soulèvera les deux boucliers suprêmes de la fédérale 1.

Loïc Colombié

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s