#Rugby – Fed1 / Bonus administratif, Saison II, Acte I : La grande rédemption?

Le bonus administratif apparût la saison dernière, sous l’égide de Thierry Murie (ex vice Pdt FFR), dans un but de moralisation des mœurs et pratiques administrativo-financières du petit monde de la fédérale, vient d’être décerné, pour sa cuvée automnale. Si ce matin au réveil, vous voyez un bonus de points pour votre écuries préférées, n’ayez pas de craintes ceci est normal au pays de l’ovalie fédérale.

Ce bonus qui attribue 0pts supplémentaire au classement, pour les clubs ne fournissant pas les documents comptables et financiers en temps voulu , 1pts à ceux ayant quelques éléments manquants, et 2 pts aux bons élèves, vient d’être comptabilisé , à l’issue de la 6eme journée de Fédérale 1. Alors que l’an dernier par exemple, le Rouen Normandie Rugby ou encore l’US Dax avait pour causes de retards ou de négligences, oubliés 2pts qui n’avait pas empêché, le premier de monter en ProD2 et la seconde de se qualifier en 1/4 de finale Jean Prat , cette année commence avec un 20/20 pour les clubs de Fédérale 1. Enfin dirons nous un 48/48, car l’ensemble des clubs du plus haut échelon fédéral, ont fait leur devoir avec assiduité. En clair après des années à jouer au chat et à la souris avec les instances , les clubs seraient ils , en voie de redemption ?

Crédit photo stéphanie Maufoux

Enfin atténuons ces apparences vertueuses, car l’an passé la première salve de bonus, fut elle aussi sans accroc, ce n’est que lors des verdicts hivernaux que normands et landais s’étaient vus mis à l’index par la DNACG Amateur. Mais paradoxalement, l’obtention de ce bonus dit administratif, est loin d’être gage de bonne gestion, car n’honorant seulement que la ponctualité et le respect des modalités administratives. Pour preuves , le Stado Tarbes épinglé par le conseil supérieur de la DNACG en décembre 2018 pour des problèmes financiers, s’était vu retirer 2 points au classement, tout en étant primé de 2 points de bonus administratif d’un autre côté, un brin paradoxal . En clair, en fédérale 1 ont reprend l’adage Kantien :

« Des pensées sans contenu sont vides, des intuitions sans concepts, aveugles. »

Maintenant, l’ensemble des clubs de fédérale (un seul club de fédérale 2 n’a pas eu le bonus) vont attendre le checkpoint hivernal (décembre) puis celui printanier (mars), pour tenter de glaner 6 points au total (2pts x 3) en réfrénant leurs pulsions de phobie administrative. Souvent décriée pour un certain coulage, la fédérale 1 poursuit sa lente mutation vers le professionnalisme, dont la moralisation des pratiques est le nécessaire point de passage. Le folklore et les galéjades, juridico-financières qui faisaient de ce championnat un véritable feuilleton, au scénario parfois clochemerlesque en pâtiront, mais très certainement la pérennité d’un modèle économique et d’une strate de l’ovalie en sortiront grandis.

A moins que cela ne soit qu’un habillage politique, et que le mal de cette fédérale soit bien plus profond , et ne résulte finalement pas que de problèmes de gestion administrative, mais tout autant si ce n’est plus, d’insuffisantes surfaces financières et de modèles économiques à réinventer ?

Loïc Colombié

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s