#Rugby – Fed1 / R.Cardon (Beaune) : «On ne lâche rien.»

Rémi Cardon était satisfait de l’état d’esprit collectif après la victoire à Villeurbanne (17-23) lors de la 5eme journée de fédérale 1. Entretien avec un des « viticulteurs  » du CS Beaune, un club qui est actuellement, en position de qualifiable en « Du Manoir » (6eme), à l’aube d’une réception du CS Vienne, qui pourrait être un des premiers tournants de la saison, des bourguignons.
Crédit photo Stephanie Maufoux
On est avec Rémi Cardon, 3e ligne du CS Beaune après un match assez engagé. Rémi, est-ce que vous vous attendiez à ce que ça joue autant devant ? 

L’entraîneur nous a expliqué qu’on était attendu devant et qu’en fait, la stratégie était de jouer devant parce qu’ils avaient une très grosse défense. Le but était de resserrer la défense et ça a bien marché aujourd’hui, donc, on est contents. 
Ce match s’est joué sur synthétique, ce n’est pas le terrain préféré des beaunois. Comment avez-vous préparé cette rencontre ? 
On s’est entraîné toute la semaine sur synthétique. Après, c’est un terrain, on ne va pas se plaindre non plus. On est les deux équipes à jouer sur synthétique donc, on ne va pas se plaindre. Mais c’est sûr que ce n’est pas pareil, ça va plus vite. Sur les plaquages, ça pique un peu plus. Après, c’est un match de rugby donc, on est les deux pareils. Que ce soit un synthétique, de la boue, pas de la boue, c’est pareil. 
Est-ce que ça vous a quand même forcé à changer un peu votre tactique de jeu, à changer le plan de jeu ? 
Comme je l’ai dit, le plan de jeu, c’était de les prendre devant et de jouer devant pour resserrer la défense. C’était la stratégie pour ce week-end et ça a très bien marché puisqu’au final, on a la victoire au bout. 
Il y a eu 5 minutes un peu chaudes à la fin avec notamment Villeurbanne qui revient avec un essai. Est-ce que vous avez douté ? 
Non, on n’a pas douté parce-que, même s’ils avaient le vent dans le dos, on travaille très bien la défense à l’entraînement. On a une très, très bonne défense et c’est tout le groupe, les 23 et même plus, qui ont participé à la victoire. On ne lâche rien, on sait qu’on ne veut rien lâcher. On a une très, très bonne défense et il faut continuer comme ça. 
Deux victoires en deux matches sur ce bloc, ça permet d’aborder Vienne, qui vient à Jean-Guiral la semaine prochaine, avec une certaine sérénité ? 
Non, pas une sérénité. Il faut toujours travailler parce-que si commence à se reposer parce qu’on a gagné à l’extérieur, non. Il faut aller à domicile, arriver à domicile, faire le travail et encore gagner un match. Et ça sera un très bon bloc. 
Y avait il justement une pression de cette fameuse victoire à l’extérieur qui fait toujours un peu défaut au CS Beaune ? 
Pas tellement. On avait pas de pression parce qu’on connaît notre jeu et qu’on sait que, quand notre jeu est déployé, on peut faire mal à toutes les équipes. Donc, je ne pense pas qu’il y ait eu trop de pression, juste un peu. On a essayé de bien emmagasiné la pression et de mettre ça sur le terrain. 
Et d’emmagasiner une bonne pression pour dimanche prochain 
Oui, c’est sûr. Mais une victoire à l’extérieur fait toujours plaisir. On va se remettre au travail et aller gagner à la maison. 

Propos recueillis par Stephanie Maufoux

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s