#Football – Coupe d’Occitanie / A. Lalonde (Val d’Adour) « Il va falloir croire en nos chances »

Il est des matchs de football où l’on annonce presque le score en avance. Certains « grands philosophes » du ballon rond ne donneraient aucune chance aux locaux de l’emporter ce soir contre Fleurance. Pourtant, fraîchement arrivé à la présidence, Aurélien Lalonde veut croire aux chances de son équipe. Emportés par la fougue et la jeunesse du groupe, les haut-pyrénéens pourraient faire perdurer leur bon début de saison ce soir en s’offrant l’une des belles surprises de ce week-end de Coupe.

Après avoir affronté deux formations de votre niveau, c’est clairement un gros poisson que vous tirez pour ce troisième tour. Comment appréhendez-vous cette rencontre ?

Nous prenons ce match comme un match de gala, un match bonus. Nous allons nous confronter à une équipe leader de leur championnat. Ça sera un match difficile qui s’annonce mais nous avons de l’ambition. Les garçons sont motivés. Franchement j’espère assister à un beau match et pourquoi pas passer ce tour, même si ça sera des plus compliqués.

Sur quoi allez-vous vous appuyer pour espérer créer l’exploit ?

Nous avons quelques garçons d’expérience qui nous ont rejoint cette saison. Ils ont l’habitude de ces rendez-vous de Coupe et de disputer des matchs de R1 ou R2. Clairement, ça ne peut amener que du bonus à notre équiipe plutôt jeune. Après, il va falloir croire en nos chances, et vendre chèrement nos peaux. Nous serons à domicile ça compte aussi. J’espère avoir un public venu en nombre pour l’occasion. Tous ces éléments réunis et la magie de la Coupe peuvent nous permettre de créer l’exploit.

Que pensez-vous de Fleurance ?

Fleurance, c’est une très bonne équipe du Gers et de la région. Qui plus est, ils sont coachés par un ancien haut-pyrénéen : Franck Loussert, c’est un réel plaisir d’affronter cette équipe. Personnellement, ça ne fait que quatre mois que je suis en place comme président du club, je ne connais pas cette équipe. Je sais juste qu’ils descendent de Régional 1. Mais aujourd’hui, ils sont invaincus et ont la meilleure attaque du championnat. C’est une équipe très offensive qui prend au passage très peu de buts. À nous de notre côté de se montrer solide défensivement et d’être des plus efficaces lors de chaque occasion qui se présentera à nous.

Le match est-il couru d’avance pour vous ?

Non absoluement pas, sinon il n’y aurait aucun intérêt à rentrer sur le terrain. Nous n’allons pas nous le chacher, nous ne somment clairement pas favoris dans cette rencontre. Ils débarquent eux avec ce statut. C’est un réel match bonus qui peut nous donner par la suite un match supplémentaire en cas de victoire et nous allons vendre chèrement notre peau.

Parlons un peu championnat. Vous commencez plutôt bien avec sept points en trois rencontres, quels sont vos objectifs dans cette poule de D1 Haute-Pyrénées ?

L’an dernier, nous avons vécu une saison des plus compliquées. Nous avons dû attendre après la dernière journée de Régional 3, et les potentielles descentes en district pour savoir si nous étions nous-même sauvés, ou relégués. Cette saison, l’objectif sera de se maintenir au plus vite pour espérer aller pourquoi pas titiller derrière les meilleures formations de Départementale 1.

Même si vous êtes sur cette voie, le podium n’est pour l’instant pas un objectif à vos yeux ?

Je ne veux pas faire de langue de bois mais au vu de la saison vécue l’année passée, oui lobjectif est avant tout d’assurer le maintien au plus vite et puis nous verrons au fil des matchs. Nous avons un groupe très jeune avec la moitié de l’effectif renouvelé. Notre nouveau coach, Regis Volle, nous apporte également l’expérience acquise il y a deux saison avec Semeac en DHR (ex-R2). C’est un atout qui devrait nous aider à accrocher le haut du tableau. À l’heure actuelle, nous ne revendiquons rien.

Au-delà de l’équipe sénior, avez-vous d’autres objectifs pour le club cette saison ?

Oui cette saison nous avons travaillé sur le label. Nous reprenons le travail de nos prédescesseur. Nous aimerions péreniser le club en apportant des nouveautés qui fidéliseront nos joueurs. Cette année, nous lançons l’album du club sous format panini. Il nous faut innover en terme de communication. Notre club se situe au nord des Hautes-Pyrénées, c’est un secteur géographique moins attrayant. Pourtant nous nous appuyons sur des éducateurs diplômés dans toutes les catégories. Personnellement, je suis confiant pour l’avenir lorsque je remarque l’investissement des jeunes et de chacun des membres du club.

Propos recueillis par Nicolas Portillo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s