#Rugby – Fed1 / K.Qadiri (CS Beaune) : « On a su se remobiliser »

À quelques jours de leur déplacement à Villefranche sur Saône, revenons avec l’ailier Beaunois Karim Quadiri sur la victoire 34-20 face au RC Suresnes , ainsi que sur le début de ce championnat de fédérale 1. Entretien avec un joueur qui se régale sous les couleurs des « viticulteurs » du CS Beaune.

Crédit photo Stéphanie Maufoux / CS Beaune

On est avec Karim Qadiri, l’homme aux 4 essais de ce CS Beaune/Suresnes. Karim, tu me confiais l’année dernière, tu me disais qu’un ailier qui ne marquait pas était un ailier malheureux. J’imagine que tu n’es pas en dépression ce soir ? 

 

Effectivement (rires). Je maintiens ce que je disais l’année dernière. On est content quand on marque, on est content quand l’équipe marque aussi et encore plus quand on marque beaucoup d’essais qui font que l’équipe marque. Après, un ailier fait ce qu’il peut pour apporter à l’équipe. Son rôle, c’est principalement de marquer des essais, j’ai marqué aujourd’hui donc je suis super content et encore plus avec la victoire. Carton plein, on va dire. 

 

Surtout qu’au moins deux de tes essais sont les résultats d’actions collectives, je pense notamment à ton 3e avec le départ de Baptiste Damevin, je pense à ton 2e aussi qui, je crois, est en sortie de mêlée. Tout le monde a répondu présent ce jour ? 

 

On a su se remobiliser du dernier match contre Massy où on a pris 5 essais sans en marquer un seul. On a réussi à garder le ballon et on a réussi à prouver qu’offensivement, quand on gardait la balle, collectivement ça marchait et ça déroulait et je suis d’autant plus satisfait de pouvoir être à la conclusion de ces essais collectifs. 

 

Surtout qu’on connaît la valeur de Suresnes, on a vu leurs physiques assez impressionnants. Quelle a été la clé pour vous mettre dans le droit chemin et dans le bon chemin surtout ? 

 

Je dirai que, devant, on a fait un match énorme. Les gros ont fourni un travail, sur le terrain en tous cas, impressionnant ce qui a libéré beaucoup d’espaces derrière. Ils ont su resserrer la défense et nous, derrière, on a su profiter des failles de la défense Suresnes. Je pense vraiment que, pour nous, la clé a été l’engagement, la précision dans les gestes qu’on avait à faire. On a vu que, quand on tenait le ballon la semaine dernière mais qu’on n’était pas précis, on faisait tomber la balle. Là, on a été beaucoup plus précis et beaucoup plus appliqués que la semaine dernière, je trouve. Ce qui fait qu’au final, on se retrouve à marquer beaucoup plus de points que la semaine dernière. 

 

Justement, j’allais y venir, énormément moins de ballons tombés, beaucoup plus de passes mieux assurées. Vous vous êtes dit beaucoup de choses après Massy ? Vous avez beaucoup travaillé ces points-là ? 

 

En tous cas, le discours de Seb était que, ce n’était pas dans l’engagement physique qu’il fallait remonter nos exigences, parce-que l’engagement, on l’a mis la semaine dernière, mais c’était sur la précision et sur l’application qu’on mettait dans tout ce qu’on faisait. Je trouve qu’on a fait tomber déjà beaucoup moins de ballons, on a été beaucoup plus précis sur les passes, on a joué beaucoup plus juste je trouve. Et c’est ça qui a fait la différence aujourd’hui parce-que Beaune, ça ne change pas. L’identité, c’est du jeu de mouvement, c’est du jeu de déplacement et c’est ce qu’on a réussi à faire sur ce match-là donc nous, on est super contents parce-que, collectivement, on voit que quand on joue juste et qu’on joue bien, on peut faire beaucoup mieux que ce qu’on a fait la semaine dernière. 

 

Est-ce que vous vous attendiez à répondre aussi fort au défi physique imposé par Suresnes ? 

 

On s’attend à recevoir une équipe donc moi, je pars du principe qu’on joue toujours contre les adversaires. Il n’y a pas un adversaire qui est moins bon ou meilleur que les autres, ils sont 23 sur la feuille de match comme nous. C’était le même était d’esprit la semaine dernière contre Massy, une équipe qui soit disant, redescendait de Pro D2. On a vu contre Massy que les erreurs, ça se payait cash. Là, on a réussi à faire un peu moins d’erreurs que la semaine dernière donc ça a marché cette semaine. Il faudra continuer ça la semaine prochaine pour gagner aussi à Villefranche et voilà. 

 

J’imagine que ce match vous a rassurés. Si oui, comment allez-vous préparer et aborder Villefranche ? 

 

Il nous a rassurés, forcément. C’était compliqué parce qu’on recevait deux fois à la maison. On recevait Massy et Suresnes qui sont deux grosses équipes donc, il fallait qu’on prenne des points. La semaine dernière, on n’en a pas pris, là, on prend 4 points donc c’est très bien mais la semaine prochaine, il faudra faire aussi bien et pouvoir gagner également le match de Villefranche parce qu’on part avec un déficit de points sur le match de Massy. En tous cas, c’était une très belle équipe de Suresnes et ils nous ont fait peur notamment sur l’entame de match où on s’est mis un peu la tête dedans parce-que défensivement, on a raté beaucoup de duels défensifs sur les 10 premières minutes. Forcément, on a fait des erreurs donc ça, ce sera à gommer pour la semaine prochaine. Mais si collectivement, on reste sur la même application et qu’on joue aussi juste qu’on a joué sur ce match-là, je maintiens ce que je dis, en face, c’est une équipe comme les autres. Il faut en fait se focaliser sur nous, sur ce qu’on est capables de faire. Si on fait ce qu’on est capables de faire et qu’on le fait bien, je ne pense pas qu’il y ait beaucoup d’équipes qui pourront rivaliser avec nous. 

Propos recueillis par Stephanie Maufoux

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s