#Rugby – Fed1 / M.André (SCA-Stade Bagnerais) : « On est content mais frustré »

Retrouvez la réaction du capitaine Albigeois, Matthieu André suite à la large victoire du SCA face au Stade Bagnerais (57-14), lors de la 1ere journée de fédérale 1.

Un départ sur les chapeaux de roue, Matthieu, tu dois être en grande partie rassuré

Rassurés, je ne sais pas si on était rassurés. On était plus sereins à la sortie du match de Cognac. Ce soir, on a fait le boulot, je pense que c’est tout le moment. On sort un peu frustrés de ce match parce qu’on savait qu’il y avait la place de faire un peu plus, de prendre un peu plus de plaisir, de marquer un peu plus de points. On a eu beaucoup de déchets, on a fait tomber beaucoup de ballons et ça, c’est dommage. On ne sort pas de ce match en ayant fait un match plein. 

 

Le moment de flottement au retour des vestiaires comment tu te l’expliques? 

 

Oui, ça, ce sont des scénarios qui sont écrits à l’avance. Quand on rentre à la mi-temps avec 30 points d’avance, ce retour des vestiaires est toujours compliqué et j’ai presque envie de dire qu’il a fallu ça pour nous remettre sur le droit chemin et se remettre à jouer au rugby. Mais, ce sont deux essais de trop. 

 

Quels ont été les mots d’ Arnaud Méla a l’issue de la rencontre

 

Les mêmes que le sentiment des joueurs. C’est à dire qu’on est contents parce-que le boulot a été fait mais frustrés, pas contents de la copie qu’on a rendue parce-que, comme je l’ai dit, il y a eu trop de déchets. 

 

Il y a eu un peu de déchet ça vient d’où ? 

 

Elles viennent d’où ? Elles viennent de l’écran de points à la mi-temps, elles viennent que ce sont peut-être aussi les premiers matches et que ça va s’arranger au fil des matches. 

 

 Et vous fixer des objectifs c’est envisageable ? Ou cela serait prétentieux ?

Je ne suis pas sûr que ce soit cet objectif-là. Ce soir, on y est presque mais ce n’est pas la copie qu’on voulait. On ressort de ce match sans avoir l’impression de s’être amusés, sans avoir fait le boulot complètement, c’est ça qui est dommage. 

 

Le staff a déjà dégagé des axes pour la semaine de travail ?

 

On le voit, on a trop de déchets. Comme je l’ai dit, des fautes de mains, des en-avant, des ballons tombés mais ça, ça vient de concentration. On peut le travailler autant qu’on veut à l’entraînement, ça vient de la concentration. C’est ça qu’il faut régler. 

 

Un mot sur vos adversaires du soir ? 

 

On savait ce qui nous attendait c’est à dire une équipe de Bagnères agressive, très costaud devant, qui allait nous ralentir les ballons. On a eu aussi des difficultés en mêlée où on a eu des difficultés. On savait ce qui nous attendait et on l’a eu. 

 

Matthieu, en entendant tes propos, on a l’impression que le curseur d’exigence cette année s’est réhaussé cette année du côté du Sporting ? 

 

Je ne sais pas si c’est le curseur de l’exigence mais en tous cas, c’est le plaisir qu’on a envie de prendre sur le terrain et ce soir, c’est mitigé. 

 

Cette équipe de Bagnères, tu penses qu’elle arrivera à accéder au Du Manoir ? Parce qu’ils ont quand même de la ressource, on l’a vu en seconde période. Ils ont des tripes ces gars-là ? 

 

Oui, c’est une équipe très vaillante, costaud devant. Il ne fera pas bon les prendre en hiver sur terrain gras. C’est une équipe qui fera son bonhomme de chemin. 

 

Propos recueillis par Loïc Colombié

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s