#Cyclisme – TDF2019 / Frederic Moncassin : « L’équipe d’Alaphilippe fait du bon boulot »

Nous avons rencontré au départ de la 12ème étape du Tour de France ( Toulouse-Bagnere de Bigorre), Frédéric Moncassin, une des légendes du cyclisme occitan. On en a profité pour parler du superbe spectacle que fut la victoire de Caleb Ewan à Toulouse, du panache des Quick Step de Julian Alaphilippe et sans oublier un clin d’œil aux clubs cyclistes Tarnais.
Frédéric, hier on a vu un magnifique sprint avec un Caleb Ewan des grands jours. C’est quelque chose qui a dû vous parler ? 
Oui, un beau sprint à Toulouse. C’est vrai que ça me rappelle des souvenirs. Je l’ai jamais eu à Toulouse, j’aurai aimé. Voilà, ma ville, le sprint, l’approche de la montagne. J’aimais bien la montagne même si je n’étais pas bon grimpeur. Il y avait deux locaux d’échappée : un d’Albi, Lilian Calmejane et un de Toulouse, Anthony Pérez donc, c’était bien aussi. C’était du spectacle, ils ont fait de la figuration mais c’est bien. 
On sait qu’il y a une étape qui vous tient à cœur. C’est encore loin, c’est quasiment dans deux semaines : c’est l’étape des Champs-Elysées. Vous avez un petit pronostic de qui pourrait rafler la mise ? 
Sur les Champs, franchement, je ne sais pas. On ne voit pas un sprinter qui domine vraiment. Quand l’un se loupe, l’autre réussit donc ça a tourné pas mal au niveau des sprinters. Forcément, Lotto et Jumbo ont l’avantage d’en avoir plusieurs et de savoir bien l’amener. Après, pourquoi pas un Sagan ou un mec qui finit bien le tour ? En pronostic, je mettrais Thomas de Gendt. 
Et revenons sur cette étape Albigeoise, entre Saint-Flour et Albi, on dit qu’il se passe toujours quelque chose à Albi. On l’a encore vu avec Thibaut Pinot qui a perdu une très grosse poignée de secondes. C’est quand même magique qu’Albi ait toujours ce petit côté  » caliente  » et déterminant
C’est Albi (rires). Ca s’y prête : le terrain, le vent, l’étape s’y prêtait bien et l’équipe d’Alaphilippe a fait du bon boulot. Je pense que ce sont des malins, ce sont des cyclistes, ce sont des teigneux. Ca, c’est le vélo, le vrai vélo ! 
Et puis, il a du panache chez Julian Alaphilippe . C’est quelque chose qui doit vous plaire ? 
Oui, c’est super beau, c’est du beau spectacle. Qu’est qu’on demande aux cyclistes ? De faire du beau spectacle.
Dernière petite question : un petit mot pour les clubs tarnais cycliste ? On sait que vous avez une grosse fibre tarnaise. Peut-être un petit mot pour le club de Saint-Juery ou Albi Vélo Sport ? 
Bien sûr, tous ces bons petits clubs qui forment les jeunes. Il y a pas mal de bons  jeunes qui en sortent et franchement, félicitations à eux. Je leur souhaite de bien continuer parce qu’ils font du bon boulot avec les jeunes. 

ITW Audio de Frédéric Moncassin :

5-allecc81e-gabriel-biecc80nes-2.m4a

Propos recueillis par Loïc Colombié

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s