#Rugby – Fed1 / Arnaud Mela (SCA) : Suspendu par la FFR .

Le manager du Sporting Club Albigeois, Arnaud Méla, convoqué par les instances fédérales du rugby, suite , à un échange de points de vues musclés avec Laurent Cardona, lors de la collation suivant la 1/2 finale retour du Jean Prat (Rouen/Albi) : connaît son sort.

La direction nationale de l’arbitrage, qui s’était réunie, Mardi 18 juin suite à sa saisine par l’homme en vert (Laurent Cardona), vient de communiquer sa sanction au patron sportif du club Albigeois. Celui-ci pour avoir fait connaître son ressentiment, suite à un arbitrage qui avait généré une levée de boucliers nationale, vient d’écoper de deux semaines sportives de suspension, soit 2 matchs. Pour rappel, le berger bigourdan du SCA, était allé voir à la table arbitrale, et le tout dans un contexte à forte dose émotionnelle, celui qu’il jugeait avoir pratiqué un arbitrage à charge.

Le ton était monté, et même si a l’instar de l’actuel Président de la FFR, Bernard Laporte, il ne l’avait pas traité de « pipasse » , l’ex briviste lui avait quand même demandé « si il pouvait se regarder dans une glace « , le tout agrémenté de quelques « mots doux ». Les joueurs du SCA avaient aussi, fait connaître le fond de leurs pensées étayé de quelques jets de camembert , et le club avait été condamné non pas de 2000 euros d’amende par la DNA la semaine passée comme nous l’avions annoncé, mais de :  » 500€ pour trouble causé dans l’enceinte sportive et 500€ pour voies de fait sur un officiel de match ».

Pour Arnaud Méla, qui a été notifié de la décision Fédérale pour « incorrection envers un officiel de match » , ce lundi matin même, l’epilogue de cet épisode disciplinaire , permettra espére-t-il, de clôturer la séquence « polémique Cardona » qui s’étend depuis plus d’un mois. Nombres de joueurs et de dirigeants veulent, ce malgré la non montée en ProD2, et maintenant que le club perdure en statut Pro et réenclenche un recrutement ambitieux et malin : « Passer à autre chose et se projeter vers l’avenir « .

Le coach des jaunes et noirs, contacté ce matin même, vivait cette sanction avec philosophie et humour : « Bientôt va falloir que je coache par FaceTime « . Mais de suite de compléter son propos sur un registre plus cartésien :  » Je vais faire mes deux matchs tranquillement dans mon coin, et puis cette sanction est assez mesurée donc je ne la contesterai pas. ».

Pour celui qui actuellement planche d’arrache-pied m, pour construire une équipe digne des ambitions du SCA (la montée en ProD2) , il est l’heure, maintenant , de relever de nouveaux défis avec les abeilles du président Roumegoux. Quant à Laurent Cardona, il est certain qu’il ne restera pas dans l’anthologie et le cœur des supporters de la cité épiscopale.

Loïc Colombié

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s