#Rugby – EDF / U20: Retour sur la victoire des bleuets contre l’Ecosse

On se focalise souvent sur le « XV de France » qui attire tous les feux des projecteurs et on en oublie un peu les bleuets (U20) qui sont quand même champions  du Monde en titre.

 

Après une victoire inaugurale contre les Gallois 32-10, les jeunes pousses qui ont renouvelé les cadres à cause de l’âge sont tombées en Angleterre en prenant au passage une petite fessée 31-19.

Les Ecossais eux n’étaient pas au mieux ayant concédé deux défaites à fortiori chez eux contre les Irlandais et l’Italie. 

On s’attendait donc, au Stade du Hameau de Pau quasiment plein (16200 personnes) grâce aux écoles de Rugby, une bonne pub pour cette affiche et surtout l’enfant du pays Vincent Pinto, à une promenade de santé avec des bleus revanchards face à des Ecossais pas au mieux.

L’entame tonitruante des Français ne laissaient planer aucun doute sur l’issue de ce match avec un premier essai de Pinto à la 6ème alors que Favre marquait le troisième à la 27ème.

Dès lors on pensait à un cavalier seul tellement l’emprise la fougue et les enchainements se faisaient naturellement.

C’était sans compter sur un relâchement coupable à l’image de Jordan Joseph jouant rapidement un renvoi aux 22 pour lui-même, se faisait coffrer et quelques actions plus tard les écossais marquaient leur premier essai 21-5 à la 31ème. 

Trois minutes plus tard le numéro 10 Thompson trouait la défense tricolore pour ajouter un autre essai non transformé aussi 21-10.

Pire un troisième essai écossais était marqué dans les arrêts de jeu de cette première mi-temps folle et l’Ecosse revenait à 21-17 et relançait l’intérêt du match.

Les bleuets revenaient pied au plancher en seconde mi-temps mais l’Ecosse repoussait brillamment les assauts  français et se permettait le luxe de marquer un quatrième essai synonyme de Bonus offensif et prenait les commandes par 22-21 à la 50ème.

La France répliquait par Jordan Joseph quatre minutes plus tard et n’allait plus lâcher le morceau avec au passage un 100% de Smaili.

Les bleuets ajouteront deux essais contre un aux écossais pour une orgie de beau jeu, de rebondissements ponctués par onze essais.

Les hommes de Sébastien Piqueronies David Daricarrère et Aubin Hueber ont soufflé le chaud et le froid mais l’essentiel était les 5 points avant d’aller défier les Irlandais le 8 Mars prochain pour la finale du Tournoi car les Irlandais comptent trois victoires pour trois matchs mais  14points contre 10 aux Français, une victoire tricolore à 5 points pourrait assurer la première place du Tournoi 2019.


L’interview de Romain Bourdiol , préparateur physique des U20  : https://hearthis.at/2844449/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s