#Rugby – Fed1 / L’analyse de « Big Moustache » (SB vs SCA): Le cavalier seul Albigeois.

En ce dimanche 17 Février 2019 ensoleillé à Bagnères de Bigorre, l’ogre Albigeois n’a fait qu’une bouchée de pâles Bagnérais.
Il faut dire que ceux-ci ainsi que tout le club et la ville avaient été endeuillé une semaine auparavant par la disparition de Nicolas Rami boucher par son métier, ancien joueur noir et blanc.

Est-ce cela, est-ce la demande du staff Albigeois à ses joueurs de faire un match référence ; est-ce la récente « affaire » d’un sortie nocturne houleuse, peut-être un mélange de tout qui a débouché sur un cavalier seul d’Albi sur la belle pelouse du stade Marcel Cazenave.
La première mi-temps débutait sur les chapeaux de roues pour les Tarnais qui après deux séquences de jeu consécutifs à des touches bien captées allaient à dame par l’inévitable Nabaro dès la 4ème minute.

Pendant les 10 minutes qui ont suivi, les locaux essaieront de faire déjouer leurs hôtes, récolteront des pénalités mais l’arrière Dulucq ne trouvera pas le chemin des perches par deux fois.
C’est ainsi que de nouveau le SCA remettra la main sur le ballon et inévitablement Jérémy Russel très en vue ira pointer le deuxième essai à la 28ème.
Le troisième sera signé Thomas Lacelle après un sacré numéro de funambule le long de son aile gauche, les trois essais transformés par Russel en bonne position et Albi menait déjà 21-0 Bonus Offensif en prime.

La deuxième mi-temps malgré un sursaut d’orgueil des bigourdans ponctué par un essai en coin de Dulucq bien servi par Ibos, sera tout à l’avantage d’Albi qui alourdira la marque jusqu’à 47 à 5, avec quatre autres essais par Caminati (48) Nabaro (62) Castant (69) et Lacelle (74) .
La messe était dite depuis la réponse à l’essai Bagnérais par Caminati, à ce moment-là, tout le stade venait de comprendre que les Albigeois ne lâcheraient pas leur proie si bien touchée lors du premier acte.

Le résumé radio du match : https://hearthis.at/2830724/

Avec cette victoire bonifiée, Albi reprend ses distances avec St Jean de Luz (défait à Lannemezan), il faudra mettre à profit les deux prochaines réceptions Anglet et Marmande pour aller sur la côte l’esprit tranquille et libéré, livrer une partie sans arrière-pensée.

Didier Revellat alias « Big Moustache ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s