#Football – CDF / Objectif #8ème : La présentation du week-end de Coupe de France

Objectif #8ème : l’occasion pour les suiveurs du football féminin de se lancer dans un nouveau week-end sportif avec les dernières informations et les principaux enjeux de la journée de coupe.

Des affiches dès les 16èmes

La Coupe de France comme on l’aime. Les 16èmes de finale riment avec l’entrée en lice des clubs de D1 Féminine et le tirage au sort ne les a pas épargné puisque trois rencontres opposeront des clubs de l’élite : Saint-Étienne-Montpellier, Bordeaux-Lyon et Dijon-Paris SG. Si l’on rajoute les chocs entre le 3ème du groupe A de D2, Nantes et Guingamp ou le 2ème du groupe B de D2, Nice et Fleury, le tirage a été très difficile. Une aubaine pour les clubs de D2, de R1 et même de R2 qui rêvent de réaliser un parcours honorifique en Coupe de France.

Le programme des 16èmes de finale de Coupe de France

L’Occitanie en ordre de marche

Honneur au petit poucet, l’US Colomiers, solide leader de sa poule de R2 avec 7 victoires en 7 rencontres, qui se déplace à Monaco, leader invaincu de sa poule de R1. Un déplacement qui s’annonce ardu pour les filles de Madjid Alliche et Cédric Aït-Ali mais qui pourront compter sur l’expérience d’anciennes pensionnaires de D1 pour rejoindre les 8ème de finale.

Le Toulouse FC présente un bilan identique à celui de ses voisines de Colomiers, 7 matchs, 7 victoires mais au niveau au-dessus, la Régionale 1. Les Toulousaines qui ont pour objectif majeur de retrouver le niveau national à l’issue de la saison ne bradent pas pour autant la Coupe de France. Vainqueurs de Joué les Tours (0-2) et de Toulouse Métropole (0-4), les Violettes espèrent continuer leur parcours en venant à bout d’un sérieux concurrent, le FF Yzeure, pensionnaire de D2.

C’est dans la peau du favori que le Rodez AF se déplacera à Grenoble pour ces 16ème de finale, deux équipes qui se connaissent bien puisqu’elles se trouvent dans la même poule de D2. Pour rappel, lors de la 10ème journée, les filles de Mathieu Rufié s’étaient imposées 2-0 chez les Grenobloises avec des réalisations de Altunkulak et Guellati. Les Ruthénoises, leader de leur groupe de D2 espèrent donc retrouver les 8èmes de finale, un stade de la compétition qu’elles ont connu lors de l’exercice 2019-2020.

Albi-Marssac recevra un autre pensionnaire de D2 puisque c’est Le Puy qui va se rendre en terre albigeoise. Le Puy, en difficulté en championnat (7 défaites en 9 matchs) vient chercher une bouffée d’air frais avant de se replonger dans le quotidien du championnat. L’AMTF part comme favori après leur victoire sur ce même adversaire lors de la 3ème journée (0-1) mais gare à l’excès de confiance. Un enjeu important pour les filles du président Espié qui n’a jamais connu les 8ème de finale de cette compétition.

R.B.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s