#Rugby – Nationale / A.Fuertes (Dijon) : «On a mis de la sueur et de l’énergie pour obtenir ce résultat!»

Anthony fuertes, l’ouvreur audois du Stade Dijonnais, va revenir dans son occitanie natale ce week-end, pour affronter le Blagnac Rugby. Pour affronter des Caouecs en pleine confiance, les dijonnais et leur numéro 10, vont devoir ressortir la palette de bravoure et de résilience entrevue lors de la bénéfique victoire face à Valence Romans (12-10). Car lors de cette dernière journée des phases allers de Nationale les bourguignons vont être à l’affût d’un coup, manière de finir l’année civile avec un petit bol d’air frais et séloigner de la zone rouge . Mais face à des Blagnacais galvanisés par deux victoires de rang (Bourgoin et Tarbes) et un stade Argeles érigé en forteresse, l’equipe fanion du rugby côte d’orien s’avance en terre hostile. L’homme de Vinassan qui retrouve la plénitude de son jeu après un début de saison marqué par une longue suspension, sera sûrement mis à l’ouvrage sur une pelouse Blagnacaise qui souffre des affres de la météo hivernale . Le « farfadet de Bourillot » et ses coéquipiers sont donc prévenus : il faudra à nouveau mettre de « la sueur et de l’énergie », s’ils veulent s’offrir un petit cadeau au pied du sapin.

Crédit photo JRK – Stade Dijonnais


Anthony, déjà passé les émotions de cette belle victoire face à VRDR au courage, collective, il faut déjà se concentrer sur la dernière levée des phases allers avec un déplacement périlleux en terre Blagnacaise !


Ouais c’est sûr, on a passé un début de saison compliqué. On a travaillé dur pour finalement être récompensé le week-end dernier face au VRDR. Là, il faut capitaliser ce week-end face à Blagnac pour sauver un peu ce début de saison compliqué. On a mis quand même de la sueur et de l’énergie pour obtenir des résultats qu’on n’a pas forcément eus. Là, pour bien finir cette année 2021, il nous faudrait aller chercher déjà un bon match et aller cherche des points ce week-end face à Blagnac.


On peut parler d’un match déclic face à VRDR ?

Oui je pense. Il nous manquait toujours un petit quelque chose dans ces matchs allers. Que ce soit, soit un supplément d’âme en fin de match, ou alors des petits détails techniques ou tactiques. Là, face au VRDR, on est passés par toutes les émotions. Mais on a senti ce supplément d’âme pour aller chercher la victoire et j’espère que ça continuera ainsi pour les matchs à venir. En tout cas, ça a mis de l’enthousiasme pour la semaine de travail. J’espère que ça se retranscrira sur les terrains ce week-end.

https://www.debardautomobiles.com

Un petit mot sur cette équipe de Blagnac, qui est redoutable à domicile, et même à l’extérieur, puisqu’elle est allée s’imposer à Tarbes, chose non aisée, le week-end dernier ?

Oui, c’est une très belle équipe. Avant tout, ce qui se dégage, c’est que c’est une bande de potes. C’est toujours compliqué de jouer contre eux parce qu’ils ne lâchent rien. Après, ce ne sont pas les plus flamboyants au rugby, mais par contre, d’autant plus chez eux, ils sont redoutables. Ils s’appuient beaucoup sur leurs avants, ils ont de très bons buteurs. C’est une équipe qui tourne bien en plus en ce moment donc à nous de faire ce qu’il faut là-bas en termes d’état d’esprit et de tactique pour essayer de renverser la situation.

On va parler aussi de ton début de saison. Il était un peu compliqué puisque que tu as était suspendu pendant les trois premières rencontres, du fait du carton rouge que tu avais pris contre Massy la saison dernière. Comment on fait pour rerentrer dans un groupe déjà après que le premier bloc soit déjà fini ?

C’était compliqué, comme tu l’as dit. Ma préparation a été tronquée un peu par cette suspension et des problèmes même personnels. Mais après, voilà, j’ai toujours été bien intégré dans cette équipe, dans ce groupe. J’ai repris l’entraînement comme tout le monde, comme un joueur qui veut s’entraîner et qui veut gagner sa place. Le coach m’a fait confiance à un moment et m’a remis dans le bain. Ça aussi, c’était très important pour moi. Là, petit à petit, je retrouve de très bonnes sensations sur le terrain avec mes partenaires et j’arrive de nouveau à m’épanouir sur le terrain, c’est j’espère de bon augure pour la suite.

https://www.eurinvest.fr/sites/prod/files/pdf/plaquette-WP-albi-web.pdf

J’imagine comme compétiteur, tu as aussi fait un travail mental sur toi pour revenir et retrouver un peu la grinta et la foi ?

Oui clairement c’est sûr que c’est des choses qui me manquaient puisque je n’avais pas joué au final depuis six mois. J’ai dû être patient, m’entraîner en début de saison, seul dans mon coin, on va dire à l’écart du groupe. Mais c’est vrai que de retrouver le groupe, c’est quand même quelque chose de fort pour un joueur et d’autant plus que j’avais besoin de mes partenaires pour m’épanouir à nouveau dans ce sport que j’aime.

Dans cette saison, il y a beaucoup de matchs pour le Stade Dijonnais qui se sont joués à pas grand-chose comme on dit, l’histoire de la pièce qui retombe du bon ou du mauvais côté. Pour toi, c’est lequel le match où tu as le plus de regrets ?

C’est une question compliquée parce qu’il n’y a pas mal de matchs, quand on y repense, où on laisse des points en route. Je repense, le plus dur, ça aurait été peut-être Massy. C’est l’équipe qui est leader du championnat où on fait 60-65 minutes de très haut niveau et au final en un quart d’heure, on se galvaude un peu et on perd le match. Après, on peut aussi parler du match à Aubenas où on domine pendant, pareil 60 minutes, avant de craquer à la fin. Ce sont tous ces matchs, qui j’espère à la fin ne compteront pas en notre défaveur.

https://www.facebook.com/religionrugbyalbi/

Maintenant que tu as joué quasiment toutes les équipes, mise à part Blagnac que vous allez jouer ce week-end, un regard général sur la Nationale ? Quelles sont les deux-trois équipes qui t’ont le plus impressionnées ?

On voit déjà par rapport à l’année dernière, que le niveau s’est encore élevé. L’équipe qui m’a le plus impressionné, on peut dire que c’est Massy, en plus de par leurs résultats. Ils ont fait, je trouve, un recrutement intelligent. On a vu contre nous que c’était une bande de potes qui n’a rien lâché jusqu’à la 60ème, même si on les avait malmenés. Eux, ils m’impressionnent vraiment. Après, il y a Soyaux, dans les derniers résultats, Soyaux a trouvé sa vitesse de croisière j’ai l’impression. Chambéry a fait aussi un très bon début de saison, malgré la défaite le week-end dernier. Je retiendrais surtout Massy et maintenant depuis cinq-six matchs, Soyaux.

L’état d’esprit général de ce groupe Dijonnais version 2021-22, tu le décrirais comment en quelques mots ?

Une équipe jeune, qui est insouciante on va dire. Mais on sait où on veut aller. Et travailleuse aussi. Beaucoup de travail, j’espère qu’on sera récompensés d’ici la fin de saison. Ce sont les mots que j’utiliserais pour définir l’équipe de cette année.

http://les-freres-lecointre.fr

Tu as prévu de sortir les bons vieux vissés à l’ancienne pour aller à Blagnac ? Parce qu’il paraît que la pelouse, elle est très, très, très grasse !

Ouais, j’ai vu quelques vidéos, je me pose même la question si même je ne mettrais pas les bouts carrés à l’ancienne, tu sais en bois. Mais non, je prévois des bons 21 quand même pour être sûr de ne pas glisser.

L’année dernière, tu avais un compagnon de troisième mi-temps, de moments de fête au Stade Dijonnais, c’était un certain Axel Ducellier, est-ce que tu as des nouvelles d’Axel, de sa nouvelle fonction de banquier fleurantin ?


Oui ben j’en ai eu pas plus tard qu’aujourd’hui. J’ai eu une superbe nouvelle et il me dit qu’il s’épanouit déjà dans son club, dans sa nouvelle ville (Fleurance) . Il me dit un peu que c’est le « baron du Gers ». C’est l’homme à tout faire financièrement du Gers donc j’ai l’impression que ça se passe plutôt bien pour lui. Je lui ai dit de ne pas se brûler les ailes, mais voilà, à suivre.


Dernière question pour revenir sur du sérieux, le mot d’ordre pour aller à Blagnac ?


C’est la combativité. D’abord de la combativité, un gros état d’esprit et puis après, tactiquement être bons.

Propos recueillis par Loïc Colombié

Article en partenariat avec :

https://www.eurinvest.fr/sites/prod/files/pdf/plaquette-WP-albi-web.pdf
http://roux-carrosserie.fr
https://www.debardautomobiles.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s