#Football – CoupeDeFrance Féminine/ Albi Marssac TFA : La genèse d’une épopée ?

Le tirage au sort des 16eme de finale de coupe de France Féminine, a vu les tarnaises d’Albi Marssac TFA tomber contre une autre équipe pensionnaire de D2F. En effet le dimanche 9 janvier 2022, Les filles de la cité épiscopale recevront dans leur antre de Rigaud, les altiligériennes du Puy Foot 43 Auvergne. Alors qu’il s’est brillamment qualifié sur les terres montalbanaises, ce dimanche, le club présidé par Bernard Espié et François Enguilabert débute-t-il une épopée dans cette « Coupe des passions »? Une chose est sure, 2 ans après que l’équipe sénior Garçon ait embrasé les stades Désiré Gach et Maurice Rigaud en 2019-2020 : le public des unionistes occitan est prêt à s’enflammer derrière son équipe Féminine. Réactions et tour d’horizon sur la situation et les ambitions du club fanion du foot tarnais.

Crédit photo AMTFA – Axelle Puechberty

Le contexte : Deux veilles connaissances

L’équipe coaché par Guillaume Balagué est actuellement 6eme de D2F tandis que leurs futures adversaires occupent la dixième place du championnat. Les deux équipes se sont déjà affrontées lors de la 3 eme journée de D2F, et le matche s’était soldé par une victoire des jaune et bleu de l’AMTFA en Haute Loire(0-1). L’unique but de cette 1ere victoire de la saison avait été inscrit par Ophélie Cordier lors d’une rencontre automnale un brin terne.

http://debardautomobiles.com

Albi Marssac TFA, qui s’est défait ce week-end du Montauban FCTG (1-0 lors des 32eme de finale de coupe de France.), dans un derby occitan enlevé, réouvrira donc les hostilités en 2022 à domicile. Après avoir soldé brillamment 2021, par cette qualification dans une compétition génératrice d’épopée et d’aventure humaine, l’équipe fanion va devoir se focaliser sur un adversaire rugueux qui les avait accrochés jusqu’à la dernière seconde en championnat.

https://www.eurinvest.fr/wave-park

Les réactions : humilité et méfiance

L’humilité est donc de mise chez les unionistes d’Albi Marssac à l’image du Vice Président du club, Laurent Gonzales : «Recevoir est toujours mieux dans cette compétition. Mais restons humbles, n’oublions pas malgré tout ,que nous nous sommes qualifié chez des mieux classés au tour précédent.Nous allons certainement pouvoir associer à cet événement l’ensemble de l’école de foot pour tous ensemble partager la fête à Rigaud »

Le coach de l’équipe, Guillaume Balagué abondant dans le même sens que son dirigeant : « Nous sommes contents de recevoir et de reprendre par un match officiel. Cette compétition est magnifique à jouer et nous allons bien nous reposer avant de la préparer du mieux possible . » Son adjoint, Nicolas Castanier complétait l’analyse par les propos suivant : «Deux équipes qui se connaissent bien, la bataille fut rude en championnat au mois d’octobre, on peut s’attendre à un gros combat. »

Les Facteurs X : Avec Zemzem mais sans Cazeau

Lors de ces 16eme de finale de Coupe de France, Salma Zemzem auteure du but de la qualification, ce dimanche à Montauban, sera à nouveau épiée par le nombreux et bouillant public de Rigaud . L’attaquante de poche actuellement meilleure buteuse du club, est vite devenue la coqueluche du public Albigeois. En contrepartie, cette rencontre ne viendra pas encore sanctifier le retour de Kim Cazeau dans son jardin. Malheureusement l’ex égérie du public cathare au temps béni de la D1F, a joué le 1er Tour de la compétition avec le Stade Brestois et ne pourra donc pas jouer face au Puy.

https://www.eurinvest.fr/wave-park

La native d’Albi qui fait son comeback après des escapades à Rodez, Soyaux et Brest, offrira à l’AMTFA, une bien belle palette offensive aux côtés des Cordier, Chirat, Moura, Zemzem et consorts. Mais Kim Cazeau devra patienter jusqu’au 16 janvier pour retrouver ses couleurs formatrice lors de la réception du Stade Niçois (J12 /D2F).

L’anecdote : le rêve du président Espié

Le contexte est donc posé, ne manque plus qu’à l’équipe fanion du foot féminin tarnais d’appréhender avec sérieux et détermination cette joute face aux auvergnates, pour tenter de s’offrir une belle aventure collective. Et qui sait en cas de qualification, d’exaucer le rêve du co-président Espié : un jour,voir, Jean Michel Aulas, s’assoir à côté de lui au Stade Maurice Rigaud.

Article rédigé par Loïc Colombié

Article en partenariat avec :

http://debardautomobiles.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s