#Rugby – Nationale / F.Landreau (UCS) : «Nous n’étions pas en mesure ce soir de rivaliser avec Albi!»

Retrouvez l’analyse de Fabrice Landreau suite à la défaite de l’Union Cognac Saint Jean d’Angely lors de la 4 eme journée de Nationale, face au Sporting Club Albigeois (39-23).

Crédit photo / Le #MagSport Web TV Radio

Fabrice, il y a forcément des regrets sur ce match ?

 

Il ne faut pas avoir de regret sur ce match-là car on a été en grande difficulté toute la rencontre. On n’a jamais pu pousser pour pouvoir mettre Albi en danger, on a été trop imprécis, trop de ballons tombés, trop de plaquages manqués. On a subi tout le temps, subi les assauts albigeois et nous n’étions pas en mesure ce soir de rivaliser contre eux. Ça a été long, on a pensé par moment qu’on allait se retrouver mais malheureusement, il y avait toujours une petite erreur de main, un mauvais placement qui nous ont empêché de mettre plus de mouvement dans notre jeu. Donc, on a plutôt subi ce soir et le score est logique.

https://www.debardautomobiles.com

Est-ce qu’il y a une explication ?

 

Je ne pense pas, je n’ai pas d’explication maintenant à chaud. On a la chance de pouvoir jouer 80 minutes pour pouvoir mettre en place tout ce qu’on a fait dans la semaine, les conditions sont parfaites, on joue une super équipe. Il n’y qu’une envie, celle d’essayer de mettre en œuvre tout ce qu’on a fait et de faire preuve de solidarité mais là, ce soir, il n’y a rien qui est allé dans ce qu’on voulait faire. On a beaucoup subi et on repart avec une lourde défaite. 

 

L’un des points positifs, c’est quand même la mêlée car on a vu Albi être sur le reculoir deux ou trois fois ? 

 

On va dire que c’est un peu la marque de fabrique de l’UCS. C’est plutôt un secteur où l’on est dominant mais ce qui est embêtant, c’est qu’à travers ce lancement, on devrait pouvoir mettre les équipes adverses plus en difficulté et on n’y arrive pas. Donc, il faut garder ça car c’est vrai que cela fait partie de nos fondations mais maintenant, je pense que l’on doit faire preuve de plus de réalisme car on va trouver le temps long. 

 

Des essais de 60 mètres comme celui de Téo Dospital, c’est aussi l’une des marques de fabrique de l’UCS ? 

 

C’est ça qui est frustrant. A la fin, il n’y a rien à dire car la victoire pour Albi est logique, ce sont eux qui avaient le plus de maîtrise et de densité physique, eux qui nous ont cassé les plaquages. La frustration, c’est que je suis persuadé que si on avait réussi à se mettre au niveau physique, peut-être qu’on aurait eu plus d’espaces et qu’on aurait peut-être plus fait douter Albi que ce qu’on a fait ce soir. C’est ça qui est frustrant mais il ne faut pas avoir de regret car, si on ne le fait pas, si on ne fait pas preuve de plus d’initiatives, si on n’est pas plus entreprenant, on n’arrive à ne rien créer. Donc, il faut être plus entreprenant que ça, ne pas hésiter à prendre les risques quand il faut les prendre et essayer de mieux jouer ensemble sur ces phases-là. C’est le constat de ce soir. 

https://www.roux-carrosserie.fr

C’est peut-être aussi dans la jeunesse de ton groupe que se situe ce manque de maturité et d’expérience ? 

 

Oui mais ça, on le savait. Quand on a choisi et formé notre équipe, c’était un pari que l’on a décidé de relever en disant  » on va s’appuyer sur de jeunes joueurs qui sortent du centre de formation  » mais c’est vrai qu’ils s’aperçoivent que la Nationale, contre des équipes comme celle-ci qui sont rodées et qui ont quand même fait une demi-finale la saison dernière, ça tape. Ça joue, il y a des intentions, ça joue 80 minutes, il ne faut jamais baisser la garde donc oui, ils sont en train d’apprendre beaucoup. 

 

Tu avais demandé de l’audace mais il n’y en a pas suffisamment eu ce soir ? Même si parfois on a vu une réminiscence de l’an passé ?

 

On a manqué de ballons et de munitions. Dans le peu de ballons que l’on a eu, on a trouvé des espaces mais malheureusement, la maladresse, la mauvaise passe, le mauvais positionnement, le joueur qui s’isole, le mauvais soutien offensif font que nous sommes tout de suite en échec. 

https://www.eurinvest.fr

Quel est le plan de bataille pour la suite ? 

 

C’est de recevoir nos voisins angoumoisins, le SA XV, qui sortent eux d’une superbe victoire contre Nice, l’un des cadors de la poule. On a une semaine pour se mobiliser, montrer un autre visage et, pour nous, c’est la finale du département de la Charente donc, on va essayer de le recevoir du mieux possible. 

 

Un beau derby comme on les aime ?

Exactement, un beau derby comme on les aime.

Propos recueillis par Loïc Colombié

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s