#Rugby – Nationale / A.Méla (Albi) : « Je suis très content d’eux et je leur ai dit!»

Arnaud Méla, le manager du Sporting Club Albigeois, est revenu au micro du « Le #MagSport / Studios H2G » sur la prestation de ses hommes lors du derby occitan de Nationale. L’ex international était quasi pleinement satisfait du contenu produit par les jaunes et noirs face au RC Narbonnais (35-16) , et n’a pas caché sa joie de voir le SCA faire un joli rapproché avec le trio de tête.

Jean-Christophe Bacca a analysé qu’Albi déroulait de plus en plus son rugby mais qu’il y avait souvent de petites scories dans les temps forts. Est-ce que tu les as identifiées et as-tu trouvé des solutions, notamment en mêlée et sur quelques lancers pas droits ? 

 

On n’a pas fait le match parfait, parfait et on aurait sûrement pu marquer deux ou trois fois de plus. Mais c’est en jouant des matchs à haut niveau et de haute intensité qu’on va s’entraîner à jouer des situations dans la fatigue et c’est pour cela qu’il faut que l’on garde de la constance dans nos matchs. Plus on en jouera, plus on jouera ces coups-là, moins il y aura de scories donc, il faut que l’on arrête de faire des matchs à 20 minutes de temps de jeu. Il faut qu’on frôle les 30 minutes pour pouvoir s’entraîner en jouant des matchs comme ça. Quoi qu’il arrive, quand tu seras en Pro D2, si tu montes en Pro D2, ça va aller plus vite et on jouera mal les coups si on ne s’est pas entraîné à les jouer donc il faut que l’on gomme ces scories mais c’est en jouant des matchs de haut niveau qu’on va le faire. 

 

Tes gars ont vraiment répondu présents dans le secteur de l’agressivité ? 

 

Oui, je leur avais demandé de monter les chercher et de ne pas les laisser installer leur jeu parce-que quand ils commencent à le faire et à gagner des mètres, ça devient incontrôlable, ils ont de grands joueurs. On a réussi à le tenir pendant 65 minutes, il nous a ensuite manqué 15 ou 18 minutes de sérieux car, finalement, ce sont de petites conneries : un essai de marqué de plus avec un ballon lâché de Tag pour Tuks, une sortie de camp sur Jacques qui se fait arracher un ballon derrière, une mêlée et derrière, c’est pénaltouche et essai. On a encore pris un essai sur ballon porté, ce qui me fait chier car c’est la seule occasion qu’ils ont eue et ils l’ont marquée. On a encore de quoi travailler. 

 

Par contre, il n’y a rien à dire sur le début de match. Dans les 10 premières minutes, vous avez montré qu’ici, c’était Albi ? 

 

Je leur ai demandé ça, de les oppresser, de les coincer. A la base, dans le rugby, si tu es généreux et que tu travailles à 15, il n’y a pas photo. Le niveau, on l’a, quand tu mets de l’intensité dans les collisions offensives ou défensives et que tu gagnes tes duels, c’est plus facile après. Là, c’est ce qu’ils ont fait, ils ont gagné les duels offensifs et défensifs et nous avons été patients et disciplinés car, quand tu mets de l’engagement, tu es discipliné et c’est ce qui nous a permis de passer à la mi-temps sans avoir été inquiétés. Je suis très satisfait de la prestation de mes joueurs. 

 

Bourgoin, Nice, Massy, Bourg, Narbonne vont tous se jouer les uns les autres pendant quelques journées et vont automatiquement perdre des points au passage. Albi a un gros coup à jouer d’un point de vue comptable ? 

 

Narbonne a fait un gros bloc depuis la reprise mais n’avait pas joué les Nice, Bourgoin et Bourg alors que nous, nous les avions déjà joués et ça s’est plutôt bien passé. Maintenant, c’est à eux de les jouer et nous, nous allons devoir batailler sur les équipes qui n’ont plus la pression du maintien et vont jouer un rugby libéré. Ça ne va pas être facile non plus donc, il faudra être prêt et surtout bien se préparer pour aller jouer ces matchs-là. 

 

On a vu que tes joueurs avaient beaucoup de jus. On entend parfois les supporters râler un peu sur les plannings en disant  » c’est trop léger  » ou au contraire  » ça ne l’est pas assez « . Là, tu as montré qu’au rugby, à un moment donné, il fallait aussi arriver avec du jus et ne pas arriver rincé après une grosse semaine d’entraînement ? 

 

Il y a toujours des gens qui sont là pour commenter tout et rien. Moi, je ne m’occupe pas du planning de l’équipe de France si ça gagne ou si ça perd. Je fais les choses de façon à ce que ce soit le mieux pour mes joueurs et ce qui est surtout important sur des blocs de 5 matchs, c’est qu’ils récupèrent et qu’il y ait de la fraîcheur. Si on avait tapé fort jeudi et vendredi et qu’aujourd’hui, ils n’avaient pas eu de jus, on se serait retrouvé dans un match où tu as l’envie mais dans lequel tu ne peux pas y aller. On a des préparateurs physiques, moi, j’ai quand même pas mal d’expérience sur des plannings très chargés ou pas assez chargés, j’en ai déjà vécu. Donc, j’essaye de faire au mieux pour les joueurs et de faire avancer le groupe, tout ce qui est mis en place est pour faire avancer l’équipe. 

 

Quels ont été tes mots lorsque tu as retrouvé tes joueurs dans les vestiaires ? Des félicitations je suppose mais il y a aussi dû y avoir des mots forts ? 

 

C’est quand même un peu un match référence pour nous. Je suis très content et je leur ai dit que j’étais content d’eux. De rectifier ces trois scories de fin de match nous aurait permis de finir le match sans pression, je pense qu’ils n’auraient pas dû marquer et qu’on aurait pu en marquer un de plus. Ça aurait été bien mieux et plus facile pour ne pas se mettre la pression sur la fin de match. Je les ai félicités parce-que je leur ai demandé de faire un match un peu  » de potes « , un match de copains. Ils avaient aussi besoin de ça, de se retrouver entre eux contre une grosse équipe avec de grands noms et ça a été le cas donc, je suis content. Je retiens aussi le fait qu’il y avait carton rouge en face ce qui a quand même libéré des espaces mais le joueur qui a pris le rouge aurait peut-être dû le prendre avant car il y a eu retournement sur le plaquage. C’est le même joueur qui avait pris le rouge et qui a retourné Benji donc je pense que, malheureusement, il devait le prendre ce jour-là. 

 

Merci pour cette analyse et on te retrouve pour le prochain bloc où le Sporting va continuer d’essayer de grappiller des points pour rêver d’une demi-finale à la maison, une demi-finale d’accession à la Pro D2, votre rêve collectif et ultime

 

C’est ça, on va continuer à avancer. Le prochain match est à Blagnac après une semaine de repos, il faut que l’on se prépare au mieux pour aller faire un bon match là-bas. 

Propos recueillis par Loïc Colombié

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s