#Rugby – Fed1 / Matthieu André le bicentenaire Albigeois

Le capitaine albigeois a reçu les honneurs de son président et du public du Stadium d’Albi au terme de la victoire face à Oloron (61-10). Fort de ses 200 apparitions sous la tunique du Sporting Club Albigeois tant en ProD2 qu’en fédérale 1, l’ex toulousain et montois a reçu en gage de sa fidélité au club Tarnais un maillot portant la mention « 200 matchs , 2011-2020 ». Dans un rugby moderne qui a la bougeotte, Matthieu André est le symbole d’un certain attachement au maillot. Entretien avec le bicentenaire du SCA.

Matthieu, quand on a des récompenses comme celle que tu viens d’avoir aujourd’hui, on s’aperçoit que le temps passe, passe et que tu deviens un dinosaure du Sporting Club Albigeois. Mais, c’est quand même une belle reconnaissance. 200 matchs sous le maillot jaune et noir, quand tu as signé en 2011, est-ce que tu pensais en faire autant ? 

 

Non, non, je ne pensais pas du tout en faire autant. Après, je ne sais pas si ça fait plaisir où que ça rappelle la dure réalité du temps qui passe (rires). En tous cas, je suis très content d’avoir passé tout ce temps au Sporting. Comme je l’ai dit, j’ai rencontré des hommes extraordinaires qui resteront dans ma mémoire. Mais, j’espère quand même que les plus beaux moments sont à venir. 

 

Oui, parce-que tu as tout connu au Sporting : la Pro D2, la Fédérale 1 Elite, la Fédérale 1, deux échecs pour remonter en Pro D2. On espère que cette année, à la fin de la saison, il y a aura une petite cerise sur le gâteau ? 

 

C’est le but. On travaille depuis tout ce temps, depuis toutes ces saisons pour ça donc oui, c’est vrai qu’on espère atteindre ces objectifs cette saison. Ce serait une très belle récompense pour tout ça. 

 

On se souvient l’année dernière, un premier match contre Nafarroa où ça avait chuté. Un second match ici au Stadium contre Lannemezan qui n’avait pas été joli. Cette année, la leçon a été retenue et on voit que, comme on le dit et on le répète, le curseur d’exigence a été relevé ? 

 

C’est à dire que ces trois années de Fédérale 1 nous ont permis aussi d’apprendre et de faire mieux. Donc, on savait que ce serait un match plutôt compliqué, un match de reprise, ce n’est jamais évident. Ce soir, c’est réussi, maintenant, de gros, gros matchs nous attendent quand même sur cette phase retour pour bien finir ce championnat. 

 

Propos recueillis par Loïc Colombié

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s