#Rugby – Fédérale 1 / Mercato Story (Épisode 1) : Mêlée de rumeurs et grandes manœuvres.

Les phases finales sont lancées en Fédérale 1, tout comme le marché des transferts, petite revue détaillée. Épisode 1:

Albi: Des re signatures en cours et des arrivées prévues.

Dans la préfecture tarnaise, beaucoup de choses sont assujetties à la montée en ProD2. Les transferts n’y dérogent pas. Selon nos sources, déjà 6 joueurs auraient donné leurs accords pour re-signer et 5 recrues (dont une de contractualisée) débarqueraient dans la cité épiscopale. Mais tout cela est soumis , par clause morale ou légale suivant les cas, à cette « Remontada » tant espérée par le peuple jaune et noir. Côté départ, même si on sait Thomas Lacelle très courtisé, le seul départ acté est celui de son compère Swan Cormenier. Le pilier gauche Albigeois évoluera sous les ordres de Yannick Bru à l’aviron Bayonnais dès la saison prochaine. Quant aux raccrochages de crampons, seulement un joueur l’envisagerait de façon prononcée. Concernant les rumeurs, certaines sources pyrénéennes envoient Maxime Escur (Stado TPR) du côté des abeilles jaunes et noires, mais au pied de la cathédrale rien ne filtre.

CS Beaune : Des départs en attendant d’officialiser les arrivées et l’arrêt d’un cadre.

Chez les « Viticulteurs » Thomas Genevois (ex Castres Olympique ), un des « Papa » du groupe a fait ses adieux à Jean Guiral en fanfare lors de l’avant-dernière journée (Victoire 47-3 contre l’ASBC et maintien en poche). Jaun Kotze (283 pts) , ouvreur « Sud Aff » du club Beaunois, tout comme Santiago Iglesias le bondissant talonneur « pumas » poursuivent l’aventure en Côte d’Or. Au rayon des départs sont actés, ceux de: Vinaya Wakanivuga, Julien Goux, Kévin Buys, Emori Waqa, et Shako Odisharia. Au rayon des arrivées, en attendant des annonces officielles, nos échos nous font états que le jeune espoir du Stade Français, Marvin Woki, prêté actuellement à Montauban aurait été sondé. Pour l’An 2 du CSB en fédérale 1, on s’oriente vers de la continuité (90% de l’effectif reconduit) tout en ramenant quelques valeurs ajoutées.

Chambéry : Vague de départs suite à l’éviction de Benjamin Bagate?

Le club savoyard, qui a remercié un de ses coachs, (Benjamin Bagate) à quelques heures de l’ultime journée de fédérale 1 , voit se dessiner un début d’hémorragie en terme de départs . Serait-ce le contre-coup de l’épisode Bagate, ainsi que le signe d’un groupe qui explose avant le 1er match en Du Manoir ? Seul le terrain pourra y répondre , mais le départ de Yohann Villanove pour le Stade Niçois, celui imminent du « Joueur/Agriculteur », Jerome Rey, à Grenoble après avoir hésité avec Vannes, sont des signaux forts. Quant au 3eme ligne Gio Siorda, il serait pisté de très près par Massy et Hyeres, tout comme Aurélien Azar qui après avoir refusé Agen, se rapprocherait de Carcassonne. Les deux piliers Azar et Rey étant des locaux issus de la formation chambérienne , cette vague de départs pourrait mettre à mal la politique « Made in Savoie » prônée par la direction du club. La discorde autour de Benjamin Bagate, née selon nos informations, d’une mésentente notoire entre le directeur général du club et le désormais ex coach chambérien , il serait malheureux que pour des luttes personnelles, les ambitions sportives du SOC (un des gros outsiders pour décrocher le « Du Manoir » cette saison) volent en éclats .

Dijon : La jeunesse virevoltante bourguignonne fait des envieux.

Les assidus du Stade Bourillot doivent se faire une raison, il ne verront plus la charnière Dufau-Soulan à la baguette. Le premier s’en va à Provence Rugby, tandis que son complice à l’ouverture vient de s’engager pour 2 saisons avec Colomiers. Jules Soulan, 295 pts (série en cours) tout au long de cette saison de fédérale 1, s’est affirmé comme un des, si ce n’est « le » meilleur « dix » du championnat. Même Henri Broncan, le « Sorcier Gersois » ne tarit pas d’éloges sur le « petit Jules  » qu’il a vu débarquer à Agen, et de ses propres paroles : « C’était un gros bosseur, il était capable déjà à l’époque de passer des heures après ou avant l’entraînement a buter. » . Le duo « tic et tac » (Dufau/Soulan) ne ferait plus les beaux jours des réseaux sociaux dijonnais. Mais pour le néo provençal, Thibault Dufau, il amènera un coin de Bourgogne avec lui à Aix, car Thomas « Kyllian » Guigon, l’intenable 3/4 stadiste l’accompagnera dans cette nouvelle aventure. Quant on sait que Jean Claude Fourie a tapé dans l’œil du SC Albi et de son manager Arnaud Mela, on peut allègrement se dire qu’il y a du monde au portillon. Pour Renaud Gourdon, le plus dur arrive: garder le noyau dur d’un groupe qui s’est forgé dans l’adversité la saison passée pour aller tutoyer aujourd’hui le top 8 fédéral.

Lavaur : la vie sans Gilen et Mathieu.

Mathieu Bonello le coach des Vaureens depuis 3 saisons, champion de France la saison passée et son canonnier basques, Gilen Queheille, quittent le club tarnais. Le premier s’en va rejoindre Massy et son armada qui feront office d’épouvantail la saison prochaine en fédérale 1. Quant au natif de Mauléon, Gilen Queheille, c’est un retour à l’étage ProD2, direction Colomiers. Sous les couleurs du club d’Alain Carré, le futur ex joueur de l’ASV , devrait former une redoutable charnière avec un autre serial buteur fédéral : Jules Soulan du Stade Dijonais…

Rouen : Les normands voient en grand.

Au Rouen Normandie Rugby, les grandes manœuvres auraient commencé selon le « Midol » et « Rugby Transferts » (voir photo ci-dessous).

Toujours dans le registre des signatures, on peut citer pêle-mêle : Antoine Renaud (Ouvreur/Arrière) du CSBJ et Lucas Cazac seconde ligne en provenance de Massy.

Côté re-signatures, on retrouve une pléthore de joueurs qui font actuellement les beaux jours du RNR. (Voir photo ci-dessous)

  • Josefa DOMOLAILAI, Na’ama LELEIMALEFAGA et Anthony MARTIN : prolongation d’un an (sous contrat jusqu’en 2020)
  • William TAKAÏ et Fabien DOREY : prolongation de deux années (sous contrat jusqu’en 2021)
  • Jonathan GIRAUD : prolongation de trois années (sous contrat jusqu’en 2022)

Le Rouen Normandie devrait passer la sur-multipliée en cas d’accession en ProD2 et recruter « épais » selon nos sources.

Saint Jean de Luz : Juan Pablo Pietrelli aiguise les convoitises.

Le joueur Argentin du SJLO, fait l’admiration de tous ses adversaires. 3/4 centre véloce et dur au mal, alliant vista et grinta, ce joueur d’instinct a littéralement subjugué nombres de ses vis à vis. Pluri-actif ( il travaille la semaine dans le restaurant d’un de ses Co-Présidents ), le joueur des corsaires, malgré son statut « amateur » et seulement 3 entraînements par semaine, arrive à damer le pion, aux « Pros » qu’il défie tout les week-ends. Ces prestations remarquées pourraient rapidement l’envoyer rebondir dans des clubs de la strate au dessus. A moins que l’amour des couleurs du SJLO et l’aventure humaine Luzienne, l’amène à continuer d’enflammer le « Pavillon Bleu ».

VRDR : Re-signatures (15) à tout-va.

Mieux vaut un bon schéma, qu’un long discours, dans la Drôme, on mise sur la continuité.

Loïc Colombié

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s