#Cyclisme / Des Occitans sur tous les fronts…

Le cyclisme occitan a mis ses habits de lumière ce weekend. De la Haute Garonne, en passant par la région Rhône Alpes et jusqu’en Pologne, voici un retour sur les performances de nos régionaux.
Lilian Calmejane ouvre son compteur de victoires 2019 ( crédit photo l’Equipe)
Lilian Calmejane et les Direct Energie marquent les esprits.
Dans la course, pour obtenir la dernière invitation pour le prochain Tour de France, qui oppose les équipes françaises, Viital Concept- B&B hotels, Arkéa-Samsic et  Direct Energie, cette dernière  a pris un ascendant dans l’attribution de la dernière Wild Card.
La trêve hivernale a donné des ailes aux équipes françaises pour prétendre à une participation au prochain Tour de France. Elles se sont  renforcées en conséquence pour  mettre toutes les chances de leur côté, afin de  participer à la grande boucle en juillet prochain.
Vital Concept -B&B hôtels  possède en Bryan Coquard un sprinter de classe internationale. Déjà vainqueur en 2019 sur l’Etoile de Bessèges, l’équipe de Jérôme Pineau a reçu un renfort de poids  avec l’arrivée de Pierre Rolland de retour de son exil américain.
Du coté de l’équipe  Arkéa-Samsic (ex Fotunéo Banque), Warren Barguil et Elie Gesbert peuvent compter sur le colosse et expérimenté coureur allemand André Greipel (Ex Lotto-Soudal) pour donner du crédit à la candidature de l’équipe bretonne.
Dès la première course de la saison cette valeur sure du cyclisme remportait au sprint la 6ème étape de la Tropicale Amissa Bongo.
Direct Energie a frappé fort en allant cueillir aux Pays-Bas, Niki Terpstra   le dernier vainqueur du Tour des Flandres et troisième du dernier Paris-Roubaix. Celui-ci vient de prendre  une probante  troisième place dans la difficile semi-classique belge  Kuurne-Bruxelles-Kuurne… De bonne  augure avant les classiques  flandriennes dans lesquelles Lilian Calmejane sera équipier de luxe pour le batave.
Direct Energie avait bien lancé sa saison dès la première épreuve.  Anthony Turgis gagnait le Grand Prix d’Ouverture La Marseillaise, dans le même moment l’italien Andréa Bonifazio (transfuge de Bahrain- Mérida)  s’offrait 4 étapes de la Tropicale Amissa Bongo dont deux devant…. André Greipel.
Dans ce match qui oppose les 3 équipes françaises, une nouvelle confrontation avait lieu ce weekend  au cœur de la  région Rhone-Alpes qui accueillait le peloton entre Ardèche et Drome, pour les classiques bien connues des aficionados.
La  Faun environnement Classic de l’Ardèche (samedi 2 mars) et la Royal Bernard Drome Classic (dimanche 3 mars). devaient donner une nouvelle tendance  pour l’obtention du dernier sésame estival.
Lors de la première nommée, la malchance a desservi Pierre Rolland pourtant hauteur de performances de qualités en ce début de saison 2019. il a été victime d’une chute dès les premiers kilomètres de l’épreuve (poignet abîmé) provoquant immédiatement son abandon, il ne pourra défendre ses chances le lendemain et … devrait être absent  sur Paris Nice.
Son équipier  le Girondin Quentin Pacher (ancien vainqueur du Grand Prix d’Albi en 2012) a tout  tenté pour faire briller les couleurs de son équipe mais en vain.
Le girondin Quentin Pacher de l’équipe Vital Concept B&B hôtels. (crédit photos sudgirondecyclisme)
Dans la dernière ascension du jour , c’est Warren Barguil qui a été projeté dans un mur en  pierre par un adversaire, il se trouve éliminé de l’explication finale  alors que celui-ci semblait avoir la socquette légère….
Il n’en fallait pas autant, pour mettre Lilian Calmejane en mode « winner ». malgré la présence omnipotente des AG2R la Mondiale pour leur leader  Romain Bardet ( déjà vainqueur l’an passé de cette épreuve) et surtout des Groupama FDJ pour un Thibault Pinot en forme  comme il l’a démontré le weekend précédent au  Tour du Haut-Var.
Avec Jonathan Hivert en équipier de luxe, plein d’énergie et d’abnégation, capable d’anéantir toutes les bonnes volontés des adversaires, l’albigeois n’avait pas d’autre solution que de faire du Calmejane… Victoire en solitaire toute en puissance  avec 10 secondes d’avance sur Valentin Madouas (Groupama FDJ), deuxième, Romain Bardet (AG2R la Mondiale) est quatrième et son fidèle lieutenant Alexis Vuillermoz est sixième. 
Ce même Alexis Vuillermoz,  le lendemain,, lors de la Royal Bernard Drome Classic se transformera en  commandant des troupes de  l’équipe de Vincent Lavenu, son fulgurant démarrage dans la dernière difficulté le Mur d’Allex laissera Romain  Combaud (Delko Marseille Provence KTM) et  le toulousain Anthony Pérez(Cofidis) sans espoir. Il remporte la course en solitaire devant encore et toujours Valentin Madouas, Revanchard et grand malchanceux la veille, Warren Barguil complète le podium.
Les frères Thomas placés…
Alors que le Grand Prix Pierre Pinel à Montastruc la Conseillère (31)  lançait le saison cycliste amateur  en Occitanie, la course a été dominée par l’équipe de DN1,  AVCA Aix en Provence qui truste les quatre premières places. 
Florent Castellarnau l’emporte devant son équipier l’espagnol  Adria Moreno-Sala et le saint-juérien Romain Campistrous nouvelle recrue de cette formation provençale au format XXL.
L’Occitane Cyclisme Formation (DN2) diminuée par l’absence de Stéphane Poulhies (victime d’un accident lundi dernier à cause d’un automobiliste malveillant) a largement rivalisé face à l’armada aixoise. 
Kevin Besson prend la cinquième place, Jean Goubert termine 11 ème et Adrien Thomas prend une honorable 15 éme place…
Adrien Thomas sous les couleurs du Guidon Chalettois. (crédit photo les-actus-du-cyclisme.com)
Au même moment, dans la famille Thomas, Benjamin défendait les couleurs de la France aux Championnats du Monde sur Piste en Pologne. 
Associé à Bryan Coquard (Vital Concept- B&B hôtels) dans l’épreuve de l’Américaine, notre paire « royale » n’a pas été dans le rythme de la course (manque d’automatismes ou trop de difficultés a conjuguer les performances sur piste et sur route). Nos champions  ne terminent  que … 6ème.
En solo, Benjamin Thomas (Groupama FDJ) se présentait en grandissime favori de l’épreuve de l’Omnium.
Dans la première épreuve du Scratch, il est victime d’un incident mécanique et termine donc 23 ème de cette manche… Autant dire que ses chances de podium étaient anéanties…Mais, un champion reste un champion, dans l’épreuve de la Tempo, il prend une excellente 3 ème place. Dans la foulée, il remporte l’épreuve de l’Élimination et se retrouve 7 ème du classement provisoire  avant la course aux  points décisive dans l’attribution du titre.
Lors de cette dernière épreuve qui comporte 30 tours de piste, il prend très rapidement un tour d’avance à ses adversaires directs et… il remporte le dernier sprint, qui lui permet de doubler les points.
Il arrache, contre toute attente,  un titre de vice-champion du monde de la discipline à seulement 18 points du All Black Campbell Stewart.
Benjamin Thomas (crédit photo l’Equipe)

Le Borgne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s