#Fédérale1 – Poule 2/ SC Albi fait voler en éclats le Stade Bagnèrais! (5/47)

Au Stade Marcel Cazenave les Albigeois d’Arnaud Méla, ont réalisé une prestation aboutie . Les résultats combinés de Tarbes et Saint Jean de Luz (Défaite à Nafarroa et Lannemezan), viennent donner, au pied du pic du midi, une certaine altitude aux leaders tarnais de cette poule 2.

Les Albigeois ont réussi un match plein à Bagnères! Credit Phtoto: Le Tarn Libre.

Les Albigeois commençaient à sentir le vent du boulet Luzien, leur siffler dans les esgourdes. Mais à l’issue de cette 17e journée, les Albigeois, se retrouvent confortés et envoient un message fort : la 1re place de la poule 2, faudra la leur arracher. Piqués au vif par deux désillusions pyrénéennes (à Nafarroa et Oloron) suivi d’une prestation pauvre devant leur public (Lannemezan), les abeilles du Pdt Roumegoux, ont su répondre aux doutes en tous genres, sur le pré. ! Pour se faciliter les choses, les hommes d’Arnaud Méla, ont commencé le pied au plancher, en inscrivant un essai de la 4e minute par Saimoni Nabaro. 

Crédit photo : Pierre Bras

Coté Bagnérais ,on tentait bien d’occuper le territoire, et d’essayer de porter le danger dans les 22 adverses, mais cela était stérile. Mais Albi avait débarqué en mode impitoyable, dimanche en Bigorre. A la moindre faille, les lignes arrière ayant des fourmis dans les jambes, alliées à une conquête jaune et noire (notamment en touche) irréprochable; punirent les locaux sur chaque temps fort. Jérémy Russell , qui fit taire beaucoup de ses détracteurs dimanche, y allait de son petit essai sur une prise de risque, en attaquant la ligne et en feintant la passe. Bien imité quelques minutes après, par « Flash Gordon Lacelle » qui commença son show par un essai emplit de crochets inter/exter qui fit s’éparpiller des reins et des hanches à droite à gauche de la pelouse. Après un percée aussi supersonique et de tels appuis: Certains Bagnèrais rentraient aux vestiaires un lumbago en prime, d’un score fleuve (0/21).



De retour des vestiaires, les Bagnérais eurent une révolte saine et salutaire, qui leur permit d’ouvrir le compteur points, dès la 44e par Duluc,(qui dans un rush effréné allait marquer en coin). Une révolte sûrement poussée par ce 16e homme, qui les regardait des cieux, et dont toutes les personnes présentes avaient à l’esprit. 

Mais la flamme de l’espoir bigourdan, s’étiola bien vite, deux minutes plus tard : Tunu Tavalea allait littéralement voler un ballon dans un ruck, et d’un magnifique off-load catapultait Caminati (souvent à l’initiative dimanche) à l’essai. Puis ce fut le Lacelle Show qui reprit, avec en point d’orgue son dernier essai. Lors de cette réalisation, l’ailier albigeois fit une folle chevauchée de 30 mètres, pour la ponctuer d’un coup de pied à suivre, avec en apothéose : un mano à mano au sprint avec le Talon bagnèrais, qui malgré un mètre d’avance initial, finira le capot ouvert et les poumons en feux. Le pauvre Bigourdan ne pouvait que contempler les dégâts : cet Albi-là était bien trop fort.   

La touche la pierre angulaire du jeu Albigeois /Crédit photo Tarn Libre

Arthur Castant tout juste rentré y allait aussi de son essai, et Albi pouvait repartir dans le Tarn, avec la satisfaction du travail accomplit et de fort belle manière. Tandis que Kevin Boulogne, l’arme secrète d’Arnaud Méla pour les phases finales, a pu reprendre du rythme et démontrer son leadership mental sur le groupe (haranguant, encourageant et replaçant ses partenaires). 

Pour conclure : les Albigeois réalisent la très belle opération de la journée en se détachant de Saint-Jean de Luz (+9pts) tandis qu’a l’opposé les Bagnérais se retrouvent de nouveau dans la panade. Les victoires combinées de Lannemezan, Oloron, Valence et Nafarroa, les font rechuter à la 10e place. 

Chez les Albigeois, on voyait la vie rose, alors qu’à contrario pour le stade Bagnérais, cette semaine était décidément bien noire. 

Un homme dans le match :

Thomas Lacelle, le dragster Albigeois auteur de 2 essais.

La belle image du match :

L’hommage du Stade Bagnérais à Nicolas Ramy, ancien joueur du club décédé brutalement dimanche dernier. 5 minutes d’avant-match, teinté d’une profonde émotion et d’applaudissement nourris en l’honneur de l’enfant du pays.

Le Flop du match:

Le jeu au pied Bagnerais, qui a laissé plus de 8 points dans ce secteur. .

La réaction du coach Albigeois : Jérémy Wannin




 » Oui on peut considérer ce match comme référence sur les matchs retours. Ca fait plaisir que nos lignes arrières aient pu se dégourdir les jambes avec ces bonnes conditions météo. Maintenant j’attends un match identique sur une terrain boueux et gras, car on aura de nouveau droit à ce genre de conditions, d’ici la fin de saison.  » 

Ré-écoutez le match en intégralité:

Le Replay #Podcast : (en cours d’édition)

Résultat : Stade Bagnérais 5/47 SCA

Essais : Nabaro (4 et 63) et Russell (28) Lacelle (39 et 74) Caminati (47) et Castant (69) pour Albi

Duluc (45) pour Bagneres

Cartons Jaunes : Nabaro (38) pour Albi /

Infirmerie: Cormenier (Chevilles) , pour Albi / Degrave (Genoux), pour Bagnères.

Loïc Colombié

Un commentaire sur “#Fédérale1 – Poule 2/ SC Albi fait voler en éclats le Stade Bagnèrais! (5/47)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s