Fédérale 1. TARBES – ALBI : LE CHOC DES ANCIENS BASTIONS

(By Le Rugbynistere)

  •  Loïc Colombié
  •  Publié le 31 août 2018 à 14:30
FÉDÉRALE 1. Tarbes - Albi : le choc des anciens bastions

Tarbes et Albi, demi-finalistes de la Fédérale 1, vont devoir dès la première journée glaner des gros points.Ce vendredi, le Stado Tarbes Pyrénées Rugby et le Sporting Club Albigeois se retrouvent pour un premier choc de la nouvelle Fédérale 1.

Arnaud Méla, formé dans le club rival de Lannemezan, sait à quoi s’attendre ce vendredi en pénétrant dans l’antre de Maurice Trélut de Tarbes : une bataille homérique en apéritif de cette Fédérale 1Albi, qui a buté l’an passé sur le Rouen Normandie Rugby en demi-finale d’accession de la Pro D2, hérite d’un amuse-gueule copieux pour lancer sa saison 2018/2019. Car le Stado Tarbes n’a rien de la victime expiatoire, et compte bien faire mordre la poussière à des Albigeois qui ont misé sur la stabilité, à défaut de finances permettant un mercato de haute volée.closevolume_off

Albi : Une tête de gondole, joueurs de valeurs et pépites en devenir

Malgré l’arrivée d’une tête de gondole comme Alfie Mafi, de joueurs de valeurs comme Jêrome Dufour et Moshen Essid, et de pépites en devenir à l’image de Jérémy Russel ou Lucas Vaccaro, le SCA se doit de faire avec les moyens du bord, et un budget en baisse faute de remontée lors de la dernière levée de feu, la Fédérale 1 Elite.

Malgré les départs (Peluchon, Barthélémy, ou encore Tonga), Méla compte sur les révélations de l’opus 2017/2018 (Thomas Lacelle, Romain Casals, Gaëtan Bertand , Zaza Navrozashvilli, William Whetton, Paul Farret, Swan Cormenier…) pour porter un groupe qui compte encore quelques vieux briscards de la Pro D2 en son sein (Matthieu André, Bastien Dedieu, Russlan Boukerou, ou encore Thibault Bisman). Les Cathares ont bénéficié d’une préparation, made in Arnaud Méla, ou le berger bigourdan a su alterner foncier et cohésion, à l’image du stage à la ferme dans la commune de Lombers. Mais malgré les deux victoires lors de la campagne de matchs amicaux face à Narbonne ou les Espoirs d’Agen, les joueurs de la cité épiscopale n’arriveront pas en terrain conquis dans les Hautes-Pyrénées. Car la défaite en challenge Vaquerin face à Cognac-Saint Jean d’Angely a laissé entrevoir quelques lacunes que les Tarnais vont devoir rapidement gommer.

Des Tarbais avec un appétit digne d’un ours pyrénéen

Dans une poule, où ils font figure de favoris avec leurs adversaires du soir, les joueurs du président Roumegoux vont rentrer directement dans le vif du sujet, et seront obligés de ramener des points de Trélut s’ils ne veulent pas avoir le bourdon dès l’entame d’un championnat qui s’apparente plus à un périple qu’a une sinécure. Quant à Tarbes, c’est avec un faux habit d’outsider qu’ils accueillent les Albigeois, et un appétit digne d’un ours pyrénéen. Car les Tarbais savent que dans ce championnat mixant structure pro et équipes amateurs à l’ancienne, ce genre de confrontation peut compter double, à l’heure de faire les comptes au printemps.

Les Albigeois sont prévenus : malgré les suspensions et les blessés (Magnaval, Sicard, Boukerou, Vaisunubu …), il faudra répondre présent pour lancer une saison qui pourrait être celle de la dernière chance pour rattraper le wagon de la Pro D2.La Compo du SCA : Cormenier – Casals – Navrozashvili – André- Essid – Farret – Whetton – Calas – Bisman – Russel – Lacelle – Mafi – Bertand – Hermet – Caminati 

Remplaçants : Dedieu – Feltrin – Toeutu – Gaillard – Tavalea – Veyrac – Doan – Vaccaro. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s