Fédérale 1 Elite: SC ALBI – PROVENCE RUGBY : UNE FINALE AVANT L’HEURE !

(By Le Rugbynistère)

  •  Loïc Colombié
  •  Publié le 09 mars 2018 à 14:30
Fédérale 1 Elite: SC Albi – Provence Rugby : Une finale avant l'heure !

L’heure de vérité a sonné pour cette Fédérale 1 élite. Crédit photo : Samir Messaoudi

SC Albi
SC Albi
Fédérale 1
  • 1Matchs joués
  • 0Victoires
  • 12Classement
  • 11Points marqués
  • 18Points encaissés

Vendredi à 20h, au stade Maurice David, va se jouer un tournant de la Fédérale 1 Elite : le choc entre Provence Rugby candidat à la monté en ProD2, et Albi encore pensionnaire de cette dernière, l’an dernier !

« Albi rêvent secrètement de finir cette saison en boulet de canon »

C’est l’ébullition dans la cité épiscopale. Tout le peuple jaune et noir est en effervescence à quelques heures du déplacement du SCA en terre aixoise. Pour preuve, les supporters albigeois n’hésiteront pas à braver les longues heures de trajet en minibus pour aller soutenir leurs héros dans ce qui peut être le tournant de la saison du club tarnais !

Car Albi, deux matchs en moins par rapport aux provençaux (un pour exemption et un autre à rejouer à Aubenas, le 1er avril), voit poindre son ultime occasion de renverser la vapeur pour finir sur le trône de cette poule élite de Fédérale 1. Les Cathares, actuellement 3es et pointant à 11 points de Provence rugby, sont certes loin dans les rétros, mais ils rêvent secrètement de finir cette saison en boulet de canon pour coiffer les Aixois sur le poteau. Car cette première place de Fédérale 1 élite, directement qualificative pour le Pro D2 est le saint Graal de ce championnat tronqué (6 clubs sont déjà hors-jeu financièrement) mais dont l’adversité reste aiguisée.

Albi, qui n’a perdu que par deux fois lors de ses dix derniers matchs (à Bourg en Bresse, second en janvier et contre Provence rugby à l’aller), est sur une dynamique positive et voit peu à peu les plaies de sa rocambolesque relégation de la saison passée se refermer ! Emmené par une ancienne gloire du club revenue au bercail (Arnaud Mela), le SCA a amorcé, en hoquetant au début, puis tambour battant, une résurrection sportive qui pourrait en faire une équipe, qui tel un sprinteur qui jette son vélo, venant arracher la victoire au finish !closevolume_off

« Ce sont des matchs que tout le monde aime à jouer »

Du côté des provençaux, la dynamique de l’automne et du début d’hiver s’est un brin étiolée avec comme point d’orgue, la défaite (13/10) lors de la dernière journée sur les terres de son dauphin : L’USBPA ! Malgré cet accro, les Aixois restent favoris comme nous le confiait Thibault Bisman, le demi de mêlée Albigeois ce lundi : « C’est pas forcément le meilleur moment, car je suis pas sûr que lorsqu’on joue une belle équipe comme Aix, il y a un bon ou un mauvais moment, ça va être un gros choc, qui va nous permettre de se jauger face au leader du championnat». Surtout que Provence rugby dispose d’une épine dorsale 9-12-15 (Civray-Giordano-Massip) redoutable et qui avait subjugué le stadium municipal d’Albi lors de la victoire provençale du match aller (28-36). Quand on rajoute à cela une 3e ligne mobile et joueuse, c’est est un gage sérieux pour voir un rugby qui se rapprochera plus de la Pro D2 que de la Fédérale. Pour reprendre les propos de l’Albigeois Thibault Bisman : « Ce sont des matchs que tout le monde aime à jouer » !

Albi n’arrive donc pas en favori, mais dans son habit préféré, celui d’outsider ! Cette équipe du Sporting Club Albigeois, parfois à réaction, n’en est pas moins que plus redoutable dos au mur et dispose d’un supplément d’âme qui lui a permis comme à Rouen au cœur de l’automne, de renverser bien des montagnes. Cela sera-t-il suffisant ? Certes non. Il faudra en plus de cela, reproduire le volume de jeu produit à Bourg en Bresse, mais qui malheureusement n’avait pas été payant comptablement !

« C’est ce vendredi qu’Albi doit sortir son match référence »

Dans ses grands soirs; Albi peut disposer d’une conquête efficace et d’abeilles au sein de ses lignes arrières se transformant en guêpes au venin des plus venimeux. Il faudra jouer sa chance crânement et n’avoir l’once d’un regret. Car en cas de défaite, combinée à une victoire de l’USBPA face à Roval, les jaunes et noirs diraient adieu simultanément à la première et à la seconde place et se verraient finir en roue libre le championnat, en attendant les phases finales. C’est ce vendredi qu’Albi doit sortir son match référence : à voir jeudi matin, la minutie couplée à la tension palpable lors de leur dernier entraînement au stadium. Les joueurs en sont plus que conscients. Seule ombre au tableau, l’absence pour cause de sélection avec l’équipe d’Espagne de leur sérial buteur : Mathieu Peluchon ! Quant à Vlad Nistor, il est lui aussi retenu en sélection roumaine. Tunu Tavalea et Russlan Boukerou mis au repos, ne seront pas du voyage dans les Bouches-du-Rhône. Mais les Gaëtan Bertrand, Thomas Laquelle, Swan Cormenier, Asier Ussaraga qui sont en train d’éclore cette saison, encadrés par les briscards Matthieu André, Romain Barthélémy, Benoit Sicard, ou encore Romain Casals, ne dépaillerons pas, soyons en certains !

Maintenant laissons place au terrain, où vont s’affronter devant un stade Maurice David sûrement comble, deux des plus belles équipes du championnat, dans une joute qui risque fort d’être une grosse partie de manivelles. L’enjeu est à la hauteur de l’affiche : pour Provence Rugby, une victoire signifierait une autoroute jusqu’à la Pro D2, quand pour Albi elle maintiendrait l’espoir d’une accession directe à laquelle toute une ville rêve secrètement, en sommeillant la nuit.

En clair, vivement que les gladiateurs rentrent dans l’arène pour connaître les nouveaux Imperators de cette Fédérale1 Elite !

La compo du Sporting Club Albigeois :

Cormenier – Casals – Navrozashvilli – André – Tonga – Ussaraga – Calas – Whetton – Bisman – Barthélemy (Cap) –  Lacelle – Bertrand – Vasuinubu – Decrop – Sicart

Remplaçant : Hollet – Dedieu – Tafili – Farret – Magnaval – Caminati – Nabaro – Toetu

La Décla – Arnaud Méla :

C’est notre ¼ de finale, certes pas éliminatoire, car on pourra jouer une vraie demi-finale derrière. Ça va permettre de nous juger, de voir à peu près où est notre place ! Moi j’ai confiance aux mecs, je sais qui si on fait un match plein avec beaucoup d’envie et ce qu’on met ces temps-ci à l’extérieur : on repartira avec quelque chose, ou avec des certitudes ! Vous dire qu’on gagnera sûr là-bas ? C’est impossible, car c’est une équipe qui est au-dessus ! Ils ont le double de budget, ils ont 4 ou 5 joueurs d’expérience de niveau Top 14 ! Après, c’est un match de rugby, on va le jouer et il me tarde d’y être, car c’est excitant de jouer des matchs comme ça !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s