#Football – Coupe de France Féminine / L’AMTF peut écrire son histoire

Dans le cadre des 16ème de finale de la Coupe de France Féminine, Albi Marssac Tarn Football reçoit Le Puy 43, aujourd’hui à 14h30 au Stade Maurice Rigaud.

C’est une vraie opportunité qui s’offre aux filles du président Espié. Une seule fois dans l’histoire les Féminines, que ce soit l’ASA, l’ASPTT Albi ou l’ASPTT Football de l’Albigeois, ont atteint les 8ème de finale de la Coupe de France. Cette saison sera peut-être la bonne, en tout cas, les planètes sont alignées. Bénéficiant d’un tirage clément, l’AMTF a d’abord éliminé aisément Limoges (R1) sur le score de 8-1 avant de s’imposer dans le derby à Montauban (D2) sur le score de 0-1. Place maintenant à une nouvelle équipe de D2, Le Puy 43.

Les 16ème de finale, le club connait bien ce stade de la compétition puisqu’en 2018-2019, 2017-2018, 2016-2017, 2014-2015, 2013-2014, 2012-2013, 2008-2009 ou 2007-2008 les Albigeoises ont affronté Metz (D1), Montpellier (D1) pour trois éditions, Rodez (D1) pour trois éditions ou encore Soyaux (D2), à ce stade de la compétition mais le passage en 8ème est bien plus compliqué. Seuls les anciens, voir très anciens, se souviennent du seul 8ème de finale disputé par l’ex ASPTT Albi, en 2005-2006 à Claix.

Pour donner un coup de boost à son histoire, l’AMTF doit faire preuve de sérieux et d’abnégation cet après-midi. Face à une équipe en difficulté en championnat (11ème sur 12, 7 défaites en 9 matchs), les joueuses de Guillaume Balagué, absent ce dimanche et remplacé par son fidèle adjoint Nicolas Castanier, les Albigeoises devront poursuivre leur bonne dynamique. En effet, Albi-Marssac n’a plus connu le goût amer de la défaite depuis la fin du mois d’Octobre et la réception d’Evian. Depuis, la bande à Cazes a dicté sa loi à Nimes, à Arlac, à Limoges et à Montauban.

Cette après-midi, l’obstacle devrait largement à leur portée surtout que le groupe des Ponotes compte de nombreuses absentes. L’équipe adverse ne ressemblera pas au XI aligné lors de la deuxième journée de D2 Féminine. Une rencontre que l’AMTF avait remporté 1-0 avec une réalisation d’Ophélie Cordier.

Un adversaire diminué, une histoire à écrire, une dynamique positive, les feux sont au vert pour l’AMTF se lancer avec réussite dans cette année 2022.

En bref
Kim Cazeau, la recrue venant du Stade Brestois n’est pas qualifiée pour la Coupe de France. Elle sera donc absente du groupe albigeois.

R.B

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s