#Rugby – Nationale / L.Guillaume (Albi) : «On s’est envoyé comme des chiens, on les a pris à la gorge !»

Lucas Guillaume qui a suppléé, Jacques Engelbrecht au capitanat lors de la sortie du 3eme ligne Sud Africain du Sporting Club Albigeois, nous a livré une réaction en zone mixte à l’issu de la victoire à Pierre Rajon. Face à des Berjalliens plein de bonnes intentions mais maladroits et désorganisés, les tarnais ont saisi à pleines dents leur chance (Victoire 10-23). Dans une 12ème journée de Nationale qui voit étonnamment Bourgoin occuper la position de lanterne rouge, les albigeois ont redressé la barre et remontent dans le trio de tête. Pour le 3eme ligne aile du SCA qui faisait office de papa au milieu de la jeune garde jaune et noire, cette victoire vient démontrer la capacité du Sporting à relever la tête. Profondément respectueux envers leurs adversaires du jour et un brin compatissant de la situation vécue en Berjallie, les albigeois n’en minimisaient pas pour autant la difficulté de s’imposer sur cette terre sacrée du rugby hexagonal. Emplis d’une saine agressivité et d’une solidarité sans faille, Lucas Guillaume et ses coéquipiers ont proposé dans le jeu un rugby pragmatique, totalement en adéquation pour ce genre de déplacement. Malgré la satisfaction de cette victoire rédemptrice, le capitaine de l’équipe d’Espagne avait déjà le regard tourné vers la sélection (qu’il a rejoint en début de semaine) et les qualifications à la coupe du monde 2023 : « Le rêve d’une vie ».

Crédit photo Pierre Bras

J’imagine que c’est déjà une joie pour le SCA, voire même un soulagement après une semaine qui a dû être pas simple à appréhender ?

 

Ce n’est jamais facile de se relancer après une défaite à domicile. Je ne cache pas que lundi, on avait un peu la tête au fond du seau mais on a réussi à bien évacuer en équipe. On s’est dit les choses, on a dit ce qui n’avait pas marché et concrètement, on a perdu contre les deux équipes qui sont descendues de Pro D2 cette année. C’est la première fois que la Nationale reçoit réellement deux équipes de Pro D2 après ces années Covid et on a vu que la marche était haute. Mais on a aussi gagné les deux autres équipes qui sont devant nous au classement, Chambéry et Massy donc clairement, avant ce match contre Bourgoin, on était à notre place en étant 5es. On n’a jamais triché depuis le début de la saison et je crois que tout le monde l’a vu, on a peut-être fait des complexes d’infériorité sur ces deux grosses équipes de Pro D2 mais en se déplaçant à Bourgoin ce soir, je crois qu’on a vraiment mis les ingrédients d’un très bon match à l’extérieur avec un peu de turn-over, des jeunes mais des jeunes méritants qui n’ont vraiment pas volé leur place. On l’a vu ce soir, un mec comme Marlonn Fabre s’est envoyé sur tous les ballons, il n’a rien lâché. On n’a peut-être pas fait le plus grand match de rugby et on ne se souviendra pas des plus belles actions que l’on a faites mais en tout cas, gagner à Rajon, ça ne m’est personnellement jamais arrivé. A chaque fois que je suis venu ici en Pro D2, j’ai perdu et ça fait très plaisir que ce soit arrivé avec une équipe albigeoise avec de la jeunesse, des mecs frais car des mecs étaient fatigués et avaient besoin de couper. Ça montre qu’on a une profondeur de banc et qu’on va dans la bonne direction. 

 

Et vous étiez quand même sur ce qu’on peut appeler un chemin de crête : en cas de défaite, ça aurait un peu branché et certains auraient commencé à tirer à boulets rouges ? 

 

Oui, on sait que le public albigeois est très exigeant. On l’a vu la semaine dernière avec des sifflets à la mi-temps, sans doute mérités mais c’est difficile car, une fois de plus, nous, sur le terrain, on n’a pas l’impression de tricher. On savait que nous étions sur un fil mais on montre aussi qu’on est une équipe de caractère et que, quand on est sur le fil, on arrive à basculer du bon côté. C’est important pour nous, pour le groupe, pour le public albigeois et on va avoir besoin d’un gros, gros public albigeois contre Tarbes pour le dernier match de l’année. On va essayer de se faire plaisir, de s’envoyer comme des chiens comme on l’a fait ce soir. Je pense que les mecs qui n’étaient pas là ce soir vont être surmotivés pour intégrer et qu’on va se retrouver lundi avec beaucoup d’envie. On va faire une belle semaine pour recevoir Tarbes, une équipe accrocheuse contre qui ça va être très compliqué. 

http://debardautomobiles.com

Pour ceux qui n’ont pas pu voir le match de visu, il faut quand même leur expliquer que ça n’a pas été la balade des gens heureux. Ça a tapé dans ce match, c’était un vrai match d’hommes ? 

 

Je pense qu’on a fait une très bonne entame. On a pris le pas d’entrée, on s’est envoyé comme des chiens, on les a pris à la gorge dès le début. Peut-être qu’eux avaient la pression en ayant déjà perdu à domicile et donc, ils étaient aussi sur un fil. Nous, on a joué notre va-tout, on s’est dit qu’on allait se faire plaisir donc on a eu 20 très bonnes premières minutes mais ensuite, on a subi un peu plus et on a joué dans notre camp en réussissant à ne pas encaisser de points ou quasiment pas. Après, en 2e mi-temps, ça a tapé très, très fort, leur banc est rentré avec des mecs très costauds, les impacts claquaient très forts et, avec le froid, c’était vraiment costaud. On a courbé l’échine et on n’a jamais rien lâché puis le match s’est décanté et on a fait rentrer des mecs, des nouveaux, des jeunes, des mecs qui n’avaient peut-être pas encore joué avec nous et tout le monde a montré qu’il avait le niveau. Donc, vraiment, c’est un match assez abouti que l’on a fait ce soir.

 

Un petit mot aussi sur cette équipe de Bourgoin ? 

 

On savait qu’avec cette équipe, ce serait hyper accrocheur et peut-être que le score ne reflète pas la prestation qu’ils ont faite. Ils ne prennent pas le bonus mais peut-être qu’ils auraient mérité un point ce soir, ils ont eu beaucoup de ballons, ils nous ont mis en difficulté sur la conquête en mêlée fermée. C’est une belle équipe, c’est un grand club, ils ont un très beau stade, ils arrivent dans une période de la saison, l’hiver, qui leur convient plutôt. Je pense que ce n’est pas tout le monde qui viendra gagner ici donc ça montre une fois de plus que l’on fait une grande partie et que Bourgoin est aussi un grand club. 

https://www.eurinvest.fr/wave-park

Vous avez eu une bonne idée de venir gagner ici car on a vu que Nice avait battu Chambéry et sinon, ça aurait klaxonné dans les rétros ? 

 

Exactement, là, on reste toujours dans un petit peloton de tête tous serrés et ça ne va peut-être pas se décanter pour Noël. C’est bien, ça montre qu’il y a du niveau dans cette Nationale et qu’on a le niveau. Massy s’est peut-être un petit peu décroché mais on a eu le bonheur de les battre à domicile et on n’a pas à rougir de notre place. On ne l’a pas volée et il faut terminer l’année en beauté avec ce match contre Tarbes. 

 

Un soir de victoire, on peut se permettre une question décalée et un brin d’humour. On sait que tu as un karma plutôt latin et espagnol, le climat de l’Isère te convient ? 

 

Il me convient très bien et j’imagine qu’ils ont du chauffage dans les bars donc on va en profiter pour aller se réchauffer. Quant au karma espagnol, je pars demain avec la sélection car il y a aussi un match important de qualification en Coupe du Monde. Je vais partir à Madrid pour aller ensuite jouer un match à Amsterdam donc, je suis un peu partagé : je suis content d’aller jouer avec ma sélection mais en même temps, j’ai envie de faire cette semaine avec Albi. J’ai fait un choix et je crois que ce soir, on a tous mouillé le maillot et je vais suivre les copains toute la semaine sur le groupe WhatsApp et je serai en train d’actualiser le score contre Tarbes sur mon téléphone. 

 

Question bonus : la Coupe du Monde 2023 en France avec l’Espagne, c’est le rêve d’une vie ? 

 

Oui, c’est ça, c’est le rêve d’une vie, c’est bien résumé. Ça fait un moment, on s’est fait voler un rêve il y a 4 ans, j’en ai payé cher les pots cassés et c’est un peu ce qui me motive et me fait lever le matin. Mais je retiens que j’ai aussi un club et c’est grâce à ce club-là que je peux aussi prétendre jouer en sélection. Je suis très content de la victoire de ce soir et il me tarde d’aller boire des bières avec les copains.

Propos recueillis par Loïc Colombié

Article en partenariat avec

http://les-freres-lecointre.fr
https://www.eurinvest.fr/wave-park
http://roux-carrosserie.fr
http://debardautomobiles.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s