#Rugby – Fed1 / J.Wanin (SC Albi) : «Je tiens à souligner la maîtrise du groupe »

Jeremy Wanin a l’issue d’un derby Tarnais face à l’ASV Lavaur remporté (40-5) sur un large score, nous a livré ses sentiments. Pour le coach du SC Albi, après ce 1er bloc de match, les albigeois la satisfaction de 3 victoires bonifiées en autant de match est de mise, surtout que ses joueurs ont su gommer certaines scories apparues durant les rencontres précédentes. Mais le coach jaune et noir n’en restent pas moins conscient du chemin à parcourir pour tendre vers l’excellence et la ProD2.

On avait parlé de non-maîtrise face a Oloron, aujourd’hui tu es satisfait dans ce registre ?

Au niveau de la maîtrise, comme je le disais, c’est un match qui reste maîtrisé. Pas abouti mais qui va plutôt dans le bon sens. On n’est pas retombé dans les travers qu’on avait eus lors des deux premiers matches de championnat. Maintenant, dans le vestiaire il y a un peu de joie et ça, c’est important aussi été on va pouvoir, comme tu le dis, travailler sereinement un petit peu cette semaine, laisser un peu de congés et préparer cette rencontre qui risque quand même d’être un gros choc. Parce qu’on sait qu’à Pamiers, ça risque d’être compliqué et on s’attend à une grosse réception là-bas. 

 

Matthieu André est sorti très tôt,c’est plus grave ? Comment vous êtes vous adapté ?

 

On n’a pas les éléments précis, on sait que c’est une entorse. Pour le moment, on n’a pas d’éléments précis. Il n’y a pas de signe de gravité sur les premiers abords mais on sait qu’il faut passer des examens pour en savoir plus. On peut aussi souligner la reprise par les deux leaders de touche qui sont Gianni Gaillard et Lucas Guillaume et qui ont bien fait quand même le travail. Ca fait partie aussi de ce que je disais tout à l’heure, dans la maîtrise, il n’y a pas eu d’affolement non plus en touche. On a su garder nos repères sur la touche et on sait que, même si Matthieu André n’est pas sur la terrain, sur la touche, on n’est pas catastrophique et on peut gérer ça. 

 

Jérémy, le but de ce match était de se remettre la tête à l’endroit après les petits doutes apparus face à Oloron. On a vu qu’à l’inverse d’Oloron, ça a été un démarrage un peu diesel pour finir en trombe. C’était un projet de jeu, une directive donnée aux jaunes et noirs ? 

 

C’était une directive, non. Il faut qu’on souligne sur ce match la maîtrise des joueurs qu’il y a eu au fur et à mesure de la rencontre. Parce qu’il y a eu des moments difficiles en première mi-temps. On avait le vent qui avait baissé mais on avait quand même le vent dans le dos. On pensait avoir beaucoup plus de munitions que ce qu’on a eu. C’est plutôt Lavaur qui a eu les ballons sur la première mi-temps mais malgré ça, on a réussi à garder une maîtrise que ce soit sur les phases statiques avec l’absence de Matthieu André qui part rapidement mais qui est bien relayé par les secondes lignes Gianni Gaillard et Lucas Guillaume. On a construit ce match, on ne s’est pas affolé, on a construit. C’est le discours qu’on a tenu à la mi-temps, qu’il fallait rester sérieux et rester propres mais qu’il fallait avoir et conserver un peu plus de ballons ce qui a été fait en seconde mi-temps. Et les joueurs, sur des choses simples, ont réussi à franchir la ligne à plusieurs reprises et à construire cette victoire. 

 

On sait que tu es entraîneur des lignes arrières mais on aime bien poser des questions, on va dire à contre-courant. Ces nouvelles règles en mêlée, qu’est-ce que tu en penses après trois matches ? Comment tu les assimiles ? 

 

Les joueurs commencent à les assimiler ces nouvelles règles parce qu »on voit qu’il n’y a pas de grosses fautes. Le jeu n’est pas haché par ces règles. Après, c’est ce qui se passe derrière. On a été un petit peu en difficulté sur ce match en mêlée, on a réussi à le rectifier. Il faut souligner que Lavaur, on avait vu les deux premiers matches qu’ils avaient fait, ils avaient toutes les mêlées adverses en difficulté, que ce soit offensivement ou défensivement. Donc, Lavaur reste une grosse mêlée de la poule, c’est vraiment une grosse mêlée de la poule. On a réussi à rectifier le tir sur la deuxième mi-temps en mêlée et il me semble qu’on fait plutôt des bonnes mêlées sur la seconde mi-temps. 

 

Quant à la défense, c’est quand même maintenant un des gros points forts du Sporting Club Albigeois, on le voit. A part l’essai où il y a un petit courant d’air mais sinon, ce sont les barbelés triple épaisseur 

 

Oui, ça reflète aussi un peu l’état d’esprit du groupe qui ne lâche rien. Parce-que la défense, ça se passe aussi beaucoup bien sûr stratégiquement sur la circulation défensive mais aussi beaucoup dans la tête des joueurs. Il y a un état d’esprit qui est plutôt bon, on a encore des choses à rectifier parce qu’on se découvre encore de temps en temps. Après, l’essai qu’on prend, c’est un essai un petit peu particulier avec un joueur qui passe au milieu de tout le monde et des joueurs qui ne sont pas prêts. Mais je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de franchissements de l’équipe de Lavaur sur le match. On fait une relativement bonne partie en défense puisque, je le répète, on n’a pas eu le ballon en première mi-temps et on a réussi quand même à les contenir. 

 

Le cardio dans ce genre de match, ça monte ou l’intensité a été plutôt mitigée, moyenne ? 

 

Ça, il faut le demander à Vincent Calas. (Rires)

 

C’est un spécialiste du cardio (Rires)! 

 

Oui c’est cela (Rires) Sinon ça a été, c’est monté quand même, il y a eu du rythme. Lavaur n’a pas du tout fermé au contraire, ils ont emballé dès qu’ils pouvaient emballer. Mais c’était le dernier match du bloc, il y a du repos derrière donc il fallait en garder sous la pédale. Je tiens encore à souligner la maîtrise de ce groupe sur ce match. Ils ont construit leur victoire, ils ne se sont pas affolés et ça,  ce sont vraiment des choses qu’il faut garder pour la suite. 

 

Parlons un peu des adversaires. Cette équipe vauréenne, à la fin de la saison, tu les vois où ? En Du Manoir ? 

 

Oui, je pense qu’ils ont les moyens. Avec les points forts qu’ils ont sur la mêlée, sur la touche plus après les 3/4 qui sont vraiment intéressants à voir. Ils mettent vraiment beaucoup de volume de jeu, je pense que c’est une équipe qui peut se qualifier sans problème. 

 

Propos recueillis par Loïc Colombié

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s