#Rugby – Fed1 / FCO – SCA: Des Albigeois avec le bonus mais en mode gestion.

Le Sporting Club Albigeois, s’est imposé 24-12 en terre béarnaise lors de la seconde journée de fédérale 1, engrangeant le bonus offensif. Mais les Oloronais, après une première période qui les avait vu rentrer aux vestiaires avec un débours de 15 points, ont grandement perturbé les jaunes et noirs , pour preuve ils remportent le second acte 3-0.

Pourtant, face à des Oloronais qui avaient décidé de regarder les albigeois, les yeux dans les yeux dans les phases de combat, les joueurs d’Arnaud Méla par leur densité physique et leur supériorité technique s’étaient plutôt bien dépêtrés des locaux. Jean-Jacques, Caminati et Essid avaient franchit l’en-but et Russel fait gonfler le score par 3 transformation et une pénalité. Oloron qui avait ouvert le score par la botte de Claverie-Rospide de 50m dès la 1ere minute, suite à un coup d’envoi dévissé de Jeremy Russel, suivi d’une mêlée chahutée au centre du terrain, s’accrochera durant tout le match.

Avec leurs armes, leur courage et leur abnégation, les Béarnais tentaient de réagir au défi albigeois et de désorganiser le jeu du SCA, credo souvent utilisé par les équipes amateurs , face au rugby ultra-normé du monde professionnel. Laurent Magnaval, à l’issue du match en fera état: « Quand il y a un rugby aussi désorganisé c’est dur de mettre notre jeu en place. Dans tous les cas il y a des enseignements à tirer, qui nous permettront d’élever notre niveau d’exigence! « . Au retour des oranges, à 24-9, beaucoup dans ce stade Saint Pée bordé par les Pyrénées, et qui avait fait le plein pour ce match dit de « Gala », pensaient que le FCO subirait le tarif habituel. Car Albi qui enchaînait des scores avec une jauge entre 33 et 57 points depuis le début de la pré saison, ainsi que du championnat faisait office d’épouvantail. Mais ce furent des jaunes et noirs méconnaissables qui réapparurent sur les bords du Gave de Pau.

Les Oloronais déversaient leur fougue, tandis qu’Albi accumulait un déchet technique inhabituel et une indiscipline coupable. Arnaud Méla stoïque, le regard noir perché durant toute la seconde mi-temps dans La Tribune populaire oloronaise, n’a apparemment que très peu gouté cette décompression de 40 minutes. Simon Pardakhty, le guerrier chilien du SCA, lui mettait en exergue que comme souvent à l’extérieur : » Ils ont essayé de nous faire disjoncter « . Oloron profitait de cette apathie albigeoise pour revenir à 12-24 et surtout dominer territorialement. Malgré cela, le navire albigeois ne tanguait pas, et sa défense de fer, un des enseignements positifs de ce samedi après-midi, endiguât les déferlantes ciels et blancs. Un brin aidé par un arbitrage plein de mansuétude en mêlée, qu’Alain Roumegoux le Président du Sporting mis en avant, les amateurs béarnais ont pu démontrer à leur public (ainsi qu’aux suiveurs de Fed1) , qu’il faudrait s’accrocher pour venir rafler des points dans la cité aux trois clochers.

Pierre Serena, le Vice-President du FCO les yeux embués par l’émotion d’avoir su exister face à l’ogre de la poule, nous déclarait à l’instar du coach Pierre Chadebech :  » Je suis fier de mes jeunes, quand on sait qu’on s’est fait piller à l’intersaison, tenir comme ça contre Albi c’est presque une victoire! ».

Albi repart avec un bonus, Oloron avec un supplément d’âme qui pourrait servir de levier pour défier Graulhet lors de la prochaine journée , les positivistes diront que tout le monde est content. Mais connaissant l’esprit de compétiteurs des abeilles jaunes et noires, il est fort à parier que Matthieu André et ses coéquipiers voudront remettre l’église au centre du village , dès samedi prochain lors du derby Tarnais face à l’ASV Lavaur.

Loïc Colombié

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s